vendredi , 23 juin 2017
Home / A La Une / Une universitaire américaine imam d’un jour en Angleterre

Une universitaire américaine imam d’un jour en Angleterre

Amina_Wadoud_1.jpgOXFORD (Angleterre) (AFP) –Une universitaire américaine, figure du féminisme musulman, a dirigé pour la première fois la prière et prononcé le sermon vendredi devant un parterre mixte de fidèles britanniques à Oxford, dans le centre de l’Angleterre, selon les organisateurs.

Amina Wadoud, convertie à l’islamn il y a plus de 30 ans, s’est adressée à une quinzaine de croyants, hommes et femmes, dans un lieu de prière au centre Oxfordshire Masonic.

« Rien dans le Coran ni dans les hadith (les paroles du prophète Mohamed, ndlr), ne m’interdit de le faire. Le Prophète l’a fait lui-même à son époque: il a nommé un femme pour guider une prière réunissant femmes et hommes », a déclaré Amina Wadoud au journal the Guardian, dans l’édition de samedi.

« Ce n’est pas un mouvement, c’est simplement une réalité. Cela fait partie de la tradition vivante de l’islam. L’islam n’est pas mort. C’est important que les femmes britanniques prennent des responsabilités et saisissent la possibilité de diriger la prière », a-t-elle poursuivi.

Amina Wadoud, 56 ans, enseigne à l’université du Commonwealth de Virginie aux Etats-Unis, avait reçu des menaces de mort lorsqu’en 2005 à New York, elle dirigea de même une prière. Seule une poignée de femmes ont assisté à son sermon vendredi à Oxford.

Ce sermon marquait le début d’une conférence de deux jours dédiée à l’islam et au féminisme, organisée par le centre d’études musulmanes d’Oxford.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.