lundi , 20 novembre 2017
Home / Actualité / Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul de l’islam radical est un sujet prioritaire pour 61% des Français alors que l’emploi ne l’est que pour 30% d’entre eux. Les récents attentats en Grande-Bretagne ont semble-t-il exacerbé le besoin de sécurité chez les Français. Le recul de l’islam radical est en effet un sujet prioritaire pour 61% d’entre eux. Un thème qui arrive très loin devant celui des retraites (43%), de l’école (36%), de l’emploi (36%) ou même du pouvoir d’achat (30%), d’après le baromètre de la transformation réalisé par l’Ifop pour No Com et le JDD, que l’on retrouve dimanche dans les colonnes de l’hebdomadaire.

70% des Français adhèrent à la transformation. Mais ce n’est pas tout ce que ce sondage révèle. Si les Français adhèrent à la transformation à 70%, ils estiment à 37%, fin juin, qu’il est nécessaire de préserver le pays tel qu’il est pour en protéger l’identité. Un chiffre en hausse puisqu’un mois plus tôt, ils étaient 31% à être de cet avis.

Besoin de courage et de justice dans les réformes. Par ailleurs, les sondés sont de moins en moins nombreux à penser que la transformation va avoir des effets positifs sur leurs conditions de vie : 59% après l’élection présidentielle, seulement la moitié désormais. Une donnée peu encourageante pour un gouvernement qui procède, entre autres, à la réforme du code du travail et à la moralisation de la vie publique. Les réformes, justement, doivent être menées avec courage, justice et égalité, selon un tiers des Français interrogés pour ce sondage.

Une satisfaction, beaucoup de points noirs. Si l’université est jugée satisfaisante pour 51% des sondés, la lutte contre la pauvreté, l’agriculture, l’immigration, la délinquance, l’aide à la création d’emplois, les hôpitaux ou encore le système de retraites sont, en revanche, pointés du doigt.

Les Français se montrent donc très exigeants vis-à-vis de l’Etat. Pour Pierre Giacometti, à l’origine de ce baromètre, « la transformation, on le voit, est déjà sous la pression de la preuve ».

About Rédaction

Check Also

Trump: le Qatar doit arrêter « immédiatement » de financer le « terrorisme »

Washington – Le président américain a exhorté vendredi le Qatar à arrêter de financer « immédiatement …