vendredi , 15 décembre 2017
Home / A La Une / Saccage d’une librairie: prison ferme requise contre quatre jeunes

Saccage d’une librairie: prison ferme requise contre quatre jeunes

LDJ_1.jpgPARIS (AFP) –Le parquet a requis des peines de prison ferme contre quatre jeunes proches de la Ligue de défense juive (LDJ) jugés vendredi à Paris pour le saccage le 3 juillet d’une librairie parisienne proche de la cause palestinienne, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet a requis des peines allant d’un an ferme d’emprisonnement à six mois avec sursis dont trois ferme contre ces quatre jeunes majeurs jugés vendredi soir en comparution immédiate, selon cette source.

Ces quatre majeurs et un mineur avaient été interpellés mercredi à Paris et en région parisienne dans l’enquête sur le saccage le 3 juillet de la librairie Résistances, située dans le XVIIe arrondissement et connue pour son engagement en faveur de la cause palestinienne.

Le mineur sera présenté à un juge pour enfants dans les prochains jours, a-t-on précisé de même source.

Les quatre majeurs, déférés jeudi soir au parquet de Paris, sont jugés pour des « dégradations volontaires de biens » et « violences morales » sur le libraire, très choqué par l’agression.

Une brève échauffourée a opposé vendredi dans l’enceinte du palais de justice de Paris, non loin de la salle d’audience, un groupe de jeunes de la mouvance de la LDJ à une dizaine de personnes proches de la cause palestinienne, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le 3 juillet, cinq hommes cagoulés et en jogging sombre étaient entrés dans la librairie armés de bâtons et de bouteilles d’huile. Ils avaient cassé la caisse et les ordinateurs, jeté les livres par terre et vidé leurs bouteilles d’huile sur le sol.

La librairie visée, située près de la station de métro Guy-Môquet, a déjà fait l’objet de plusieurs attaques similaires, selon ses gérants.

Le Mrap avait une nouvelle fois réclamé le 7 juillet l’interdiction en France de la LDJ, qualifiée de « groupe d’extrême droite, laissé libre d’agir en France alors qu’il est interdit en Israël et aux Etats-Unis ».

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.