lundi , 21 août 2017
Home / Actualité / Protestations après la publication d’un dessin de Mahomet en Afrique du Sud

Protestations après la publication d’un dessin de Mahomet en Afrique du Sud

JOHANNESBURG (AFP) -La publication d’un dessin sur Mahomet dans un hebdomadaire sud-africain vendredi, en réponse à la controverse soulevée par un concours de dessins sur Facebook, a provoqué la colère de musulmans et de vives inquiétudes pour le Mondial du football en juin.

Le Conseil des théologiens musulmans a tenté d’empêcher jeudi soir par voie judiciaire la publication de ce dessin paru dans l’hebdomadaire libéral Mail & Guardian, souligne le journal sur son site internet.

Le Conseil a déclaré devant le tribunal qu’il craignait des représailles violentes -mais n’a pas identifié qui pourraient en être les auteurs- durant le Mondial, du 11 juin au 11 juillet. Il a souligné que son organisation ne prêchait pas la violence tout en précisant ne pouvoir garantir qu’il n’y en ait pas, selon l’hebdomadaire.

Le Mail & Guardian a indiqué avoir reçu de nombreux appels de protestations, dont une menace de mort à l’encontre du dessinateur Jonathan Shapiro.

Son dessin montre le prophète qui se lamente sur le divan d’un psychologue en disant: « D’autres prophètes ont des fidèles qui ont le sens de l’humour! »

« J’espérais que cette fois un dessin comme celui-ci pouvait être publié dans un journal sans qu’il n’y ait de protestation », a déclaré à l’AFP M. Shapiro, dit Zapiro.

« Je considère la victoire en justice du journal comme un triomphe pour la liberté d’expression. Croquer ce dessin montre la liberté d’expression dont nous jouissons dans le pays », a-t-il ajouté.

Zapiro a indiqué qu’il ne s’attendait pas à ce que son dessin provoque la colère de la communauté musulmane.

« Tout le monde a le droit de protester, ce ne serait pas la première fois que mon travail gène », a estimé l’auteur de plusieurs dessins controversés de Jacob Zuma, devenu président en 2009.

Un concours de dessins de Mahomet, lancé par un usager occidental, a provoqué une controverse au Pakistan qui a « fermement condamné » ce qu’il considère comme des « caricatures », tandis que des manifestations ont eu lieu jeudi et vendredi dans ce pays.

Une interprétation de l’islam interdit strictement de représenter ou de dépeindre d’une quelconque manière Mahomet.

About him

Check Also

Trump: le Qatar doit arrêter « immédiatement » de financer le « terrorisme »

Washington – Le président américain a exhorté vendredi le Qatar à arrêter de financer « immédiatement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.