vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / La Ville de Bruxelles interdit une manifestation en faveur de la burqa

La Ville de Bruxelles interdit une manifestation en faveur de la burqa

BRUXELLES (AFP) -La Ville de Bruxelles a interdit une manifestation en faveur du port de la burqa qui devait se dérouler samedi dans la capitale belge, par crainte de « troubles à l’ordre public », ont indiqué jeudi les autorités locales.

Une organisation baptisée Sharia4Belgium, dont le site internet diffuse des vidéo d’islamistes tels que le Britanique Anjem Choudary, avait introduit la semaine dernière une demande pour manifester samedi à 14H00 (12H00 GMT) devant la Bourse de Bruxelles, a expliqué à l’AFP le porte-parole du bourgmestre (maire) de la ville, Freddy Thielemans.

Sur un autre site, Muslim Rise, les organisateurs dénoncent « l’oppression européenne » envers les musulmans et appelle à manifester, également samedi, devant l’ambassade de Belgique à Londres.

Les services de police et l’Organisme de Coordination et d’Analyse de la Menace (OCAM) du gouvernement belge ont rendu un « rapport totalement négatif » car la manifestation présentait un « risque trop important de troubles à l’ordre public », a précisé le porte-parole, Nicolas Dassonville. Le bourgmestre (maire) a donc décidé d’interdire la manifestation.

La demande d’autorisation était signée par un « pseudonyme guerrier » et les « personnes appelant à manifester sont bien connues pour leur passé très belliqueux », a expliqué M. Dassonville.

En outre, la manifestation aurait dû se dérouler en même temps que la traditionnelle « Zinneke Parade », une sorte de cortège carnavalesque qui devrait attirer plusieurs dizaines de milliers personnes dans le centre de Bruxelles.

Les députés belges ont voté le 29 avril une loi interdisant le port du voile islamique intégral dans tout l’espace public, y compris dans la rue, faisant de leur pays le premier en Europe à franchir ce pas. Le texte doit encore être adopté par le Sénat avant d’entrer en vigueur.

Le gouvernement français a adopté mercredi un projet de loi similaire, en dépit des réserves des juristes et des représentants de la communauté musulmane sur un texte qui sera débattu par le Parlement en juillet.

About him

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.