lundi , 16 octobre 2017
Home / A La Une / Manifestation en Afghanistan contre l’autodafé du Coran: 5 tués à Kandahar

Manifestation en Afghanistan contre l’autodafé du Coran: 5 tués à Kandahar

KANDAHAR (Afghanistan), 2 avr 2011 (AFP) Cinq personnes ont été tuées et 45 blessées samedi à Kandahar (sud de l’Afghanistan) lors d’une manifestation contre le récent autodafé d’un Coran aux Etats-Unis, au lendemain de l’attaque meurtrière contre l’ONU dans le nord lors d’une manifestation similaire, selon un bilan officiel

« Le bilan est de cinq morts, et 45 personnes ont été blessées », a déclaré à l’AFP Kargar Noorughli, le porte-parole du ministère de la Santé à Kaboul.

Le porte-parole des autorités provinciales de Kandahar, Zalmai Ayoubi, a indiqué à l’AFP que toutes les victimes recensées étaient des manifestants.

Le Dr Abdul Qayoum Pukhla, médecin de l’hôpital Mirwais, principal établissement de Kandahar, avait auparavant indiqué à l’AFP avoir reçu quatre cadavres et admis 32 personnes « blessées par balles ou par des pierres ».

Le correspondant de l’AFP à Kandahar avait lui précédemment vu deux corps, portés par des hommes qui se sont décrits comme des manifestants, mais n’ont pas fourni de précisions sur l’identité des morts ou les circonstances de leur décès.

Les manifestants, désormais plusieurs milliers, se sont divisés en plusieurs groupes à travers Kandahar, la grande ville du sud de l’Afghanistan et ex-capitale du régime des talibans, où des tirs nourris continuaient d’être entendus, a indiqué le correspondant de l’AFP.

Un groupe a pris la direction des bureaux du gouverneur provincial, l’autre celle les bureaux locaux de la Mission de l’ONU en Afghanistan (Unama). Les deux groupes étaient pour l’heure bloqués par la police, assez loin du complexe de l’Unama.

La police, massivement déployée, interdit désormais aux véhicules et aux piétons de circuler, notamment les journalistes.

Depuis le toit, d’un immeuble, le correspondant de l’AFP a vu de la fumée s’élever depuis plusieurs quartiers de la ville, les manifestants ayant mis le feu à des voitures et des pneus.

Selon Ce correspondant de l’AFP, une foule importante arrive des faubourgs est de la ville, ex-capitale du régime taliban, et tente de se diriger vers le centre-ville.

« Vers 09H00 (04H30 GMT) une manifestation pacifique contre l’autodafé du Coran aux Etats-Unis a commencé. Des éléments destructeurs ont infiltré la foule et tenté de créer des violences », a déclaré à l’AFP le porte-parole des autorités provinciales.

« La situation est sous contrôle de la police », a-t-il assuré.

Les protestataires défilent aux cris de « Mort à l’Amérique » et « Mort à (Hamid) Karzaï », le président afghan. « Ils ont insulté notre Coran », a crié l’un d’eux.

Un journaliste afghan a été attaqué par des manifestants, qui l’ont frappé et ont cassé sa caméra, selon le correspondant de l’AFP.

Sept employés étrangers de l’ONU, quatre Népalais et trois Européens, ont été tués vendredi dans l’attaque des bureaux de l’ONU à Mazar-I-Sharif, la grande ville du nord de l’Afghanistan, lors d’une manifestation contre le récent autodafé public du Coran par un pasteur intégriste américain.

Cette attaque est la plus meurtrière contre l’ONU en Afghanistan depuis l’invasion de ce pays par une coalition internationale fin 2001, pour renverser le régime des taliban.

Cinq manifestants afghans ont été également tués, selon le gouverneur de la province de Balkh, dont Mazar-i-Sharif est la capitale.

About him

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.