vendredi , 14 décembre 2018
Home / A La Une / Condamnation de 7 responsables bahaïs en Iran

Condamnation de 7 responsables bahaïs en Iran

PARIS, 1 avr 2011 (AFP)- La France est « très préoccupée par les informations faisant état de la décision » de la justice iranienne de rétablir la condamnation de sept responsables de la minorité religieuse bahaïe à 20 ans de prison, a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères.

Les sept responsables, condamnés en août 2010 à 20 ans de prison notamment pour espionnage au profit d’Israël, avaient vu leur peine réduite en appel à 10 ans en septembre mais cette peine vient d’être ramenée à 20 ans « sans explication », selon la communauté bahaïe en France.

« La France condamne fermement les violences, les discriminations et le harcèlement dont font l’objet les Bahaïs en Iran qui leur interdisent d’exercer leur liberté de religion ou de conviction » et « la forte dégradation de la situation des droits de l’homme en Iran », a dit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valero lors d’un point de presse.

Paris « appelle les autorités iraniennes à respecter pleinement le droit à un procès juste et équitable, la liberté de pensée, de conscience et de religion », ajoute le porte-parole.

Washington avait également condamné jeudi cette décision. Les Etats-Unis et l’Union européenne font part régulièrement de leur préoccupation au sujet des Bahaïs, victimes de persécution en Iran, où ils n’ont notamment pas accès aux études supérieures et à la fonction publique.

Dans un communiqué transmis vendredi à l’AFP les Bahaïs de France ont dénoncé la décision de ramener à 20 ans la condamnation des sept accusés, emprisonnés depuis 2008. « Il semble que le procureur général, ayant le pouvoir de faire appel de toute décision de justice qu’il estime contraire à la charia, soit intervenu », déclare Bani Dugal, représentante de la communauté bahaïe auprès des Nations unies, citée dans le texte.

Les Bahaïs suivent les enseignements de Bahaullah, né en Iran en 1817, qu’ils considèrent comme un prophète. Leur foi est interdite en Iran, où ils sont considérés comme des hérétiques et des « espions » liés à Israël car leur siège mondial se trouve à Haïfa.

Selon ses responsables, la communauté bahaïe compte plus de 7 millions de fidèles à travers le monde, dont environ 300.000 en Iran.

About him

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.