samedi , 23 juin 2018
Home / Non class / Incendie chez l’éditeur d’un livre sur Mahomet: un homme reconnu coupable

Incendie chez l’éditeur d’un livre sur Mahomet: un homme reconnu coupable

LONDRES (AFP) –Un homme a été reconnu coupable vendredi par un tribunal de Londres pour son implication dans l’incendie en septembre 2008 du domicile de l’éditeur d’un livre controversé sur la plus jeune épouse du prophète Mahomet.

Abbas Taj, un chauffeur de taxi âgé de 31 ans, avait conduit deux hommes au domicile de Martin Rynja, dirigeant de la maison d’édition britannique Gibson Square, auquel ils avaient mis le feu.

Gibson Square avait annoncé peu auparavant la publication du roman controversé « Le Joyau de Médine » (« The Jewel of Medina ») de la journaliste américaine Sherry Jones.

Les deux autres hommes, Ali Beheshti et Abrar Mirza, avaient plaidé coupables le mois dernier de conspiration en vue de commettre un incendie. La peine des trois complices sera prononcée le 5 ou le 6 juillet.

Après l’incendie, qui avait été rapidement maîtrisé et avait causé des dommages légers, Gibson Square avait repoussé la publication du « Joyau de Médine ».

L’éditeur américain Random House avait renoncé en août 2008 à publier ce roman controversé qui se penche sur la vie d’Aïcha, la plus jeune épouse du prophète, par crainte qu’il n’offense certains membres de la communauté musulmane.

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.