mardi , 19 juin 2018
Home / A La Une / Grippe/Arabie: Probables restrictions mais maintien des quotas au pèlerinage

Grippe/Arabie: Probables restrictions mais maintien des quotas au pèlerinage

Mekka_2.jpgRYAD (AFP) –L’Arabie saoudite devrait interdire aux personnes âgées et aux enfants de faire cette année le pèlerinage de La Mecque du fait de la pandémie de grippe porcine mais cela n’affectera pas les quotas de pèlerins accordés par pays, a annoncé samedi le porte-parole du ministère de la Santé.

Le docteur Khaled Marghlani a indiqué que son pays allait probablement suivre les recommandations faites lors de la réunion du 22 juillet au Caire des ministres arabes de la Santé, appelant à ne pas autoriser le pèlerinage pour les personnes de plus de 65 ans et pour les enfants de moins de 12 ans.

Mais le quota accordé à chaque pays, soit 1.000 pèlerins par million d’habitants, ne sera pas changé, a-t-il expliqué à l’AFP.

Les restrictions ne toucheront pas « au système des quotas et au pourcentage de pèlerins » par nombre d’habitants de chaque pays, a déclaré M. Marghlani.

« Quand nous mettrons en application (les restrictions), les quotas resteront tels quels », a encore indiqué le responsable saoudien.

Près de deux millions de fidèles sont attendus cette année pour le pèlerinage à La Mecque, l’un des cinq piliers de l’islam, prévu en novembre.

La forte progression du virus A(H1N1), avec environ 300 cas diagnostiqués en Arabie saoudite, et le séjour des pèlerins venant de tous les pays pendant deux semaines dans le pays, font craindre une explosion de la maladie.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti que le virus se propageait dans le monde à une vitesse « sans précédent » par rapport à d’autres épidémies, renonçant à fournir des statistiques globales sur la pandémie, qui a fait plus de 700 tués.

De nombreux fidèles ont annulé depuis l’apparition de la maladie la omra (petit pèlerinage) qui s’effectue toute l’année et notamment pendant le ramadan, mois de jeûne musulman qui tombe cette année en août/septembre, selon des hôteliers saoudiens interrogés par l’AFP.

Lors de leur réunion au Caire sous l’égide de l’OMS, les ministres arabes de la Santé se sont mis d’accord pour restreindre les pèlerinages à La Mecque afin de limiter les risques d’expansion du virus A(H1N1).

Ces restrictions, selon l’OMS, concerneraient les pèlerins les plus vulnérables comme les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants de moins de 12 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques.

Selon le docteur Marghlani, ces propositions seront vite soumises au gouvernement saoudien et devraient être adoptées.

Il a par ailleurs affirmé que l’Egyptienne morte de la grippe porcine après son pèlerinage à La Mecque avait probablement contracté le virus dans son pays.

Elle a effectué quatre fois les rites, pour des membres de sa famille, a noté le responsable saoudien laissant entendre qu’elle s’était trop fatiguée.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.