mercredi , 17 octobre 2018
Home / A La Une / Egypte: la plus haute autorité du sunnisme pour la barrière avec Gaza

Egypte: la plus haute autorité du sunnisme pour la barrière avec Gaza

LE CAIRE (AFP) -Le conseil de recherche islamique d’Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite, s’est dit favorable à la construction en cours par l’Egypte d’une barrière à la frontière avec la bande de Gaza pour empêcher la contrebande avec le territoire palestinien.

« C’est le droit légitime de l’Egypte de construire une barrière qui empêche les nuisances venant des tunnels construits sous Rafah », ville à cheval entre l’Egypte et la bande de Gaza, écrit le conseil de recherche islamique dans un communiqué publié vendredi par le quotidien Al-Masri Al-Youm.

Ces tunnels « sont utilisés pour la contrebande de drogue et autres marchandises qui menacent la stabilité de l’Egypte », ajoute-t-il.

Selon les services de sécurité égyptiens, Le Caire s’est récemment lancé dans la construction d’une barrière souterraine à sa frontière avec le territoire palestinien, soumis à un strict blocus israélien depuis la prise du pouvoir par le mouvement islamiste Hamas en juin 2007. L’Egypte participe aussi à ce blocus.

Selon des informations de presse, cette barrière, qui pourrait atteindre 30 m de profondeur, doit empêcher la contrebande de marchandises de toute sorte entre l’Egypte et Gaza, où vivent plus d’1,5 million de personnes, via les nombreux tunnels qui traversent la frontière.

Les autorités égyptiennes maintiennent l’ambiguité sur la nature des travaux en cours.

Israël, qui a mené une offensive meurtrière contre le Hamas dans la bande de Gaza l’hiver dernier, accuse les contrebandiers d’utiliser aussi ces galeries pour acheminer des armes.

« Ceux qui s’opposent à la construction de cette barrière violent les commandements de la loi islamique », ajoute le communiqué du conseil de recherche islamique, publié à l’issue d’une réunion à laquelle participait l’imam d’Al-Azhar Mohammed Sayyed Tantaoui, qui est nommé par le gouvernement.

Selon le journal, un député islamiste, Hamdi Hassan, a porté plainte contre le président Hosni Moubarak, exigeant la fin des travaux de construction.

About him

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

One comment

  1. Mon Dieu, à quand un religieux musulman au service du bien être des musulmans et non au service des collaborateurs de l’occident ou au service d’extrémistes nihilistes tous aussi dangereux. Je crois que le point de fracture entre les musulmans sur leur sincérité se mesure aux paroles et aux actes en ce qui concerne l’occupation sioniste en Palestine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.