samedi , 17 novembre 2018
Home / A La Une / Coptes, immigration: Rome et Le Caire calment le jeu après des critiques

Coptes, immigration: Rome et Le Caire calment le jeu après des critiques

LE CAIRE (AFP) -Les ministres italien et égyptien des Affaires étrangères, Franco Frattini et Ahmed Aboul Gheit, se sont employés à calmer le jeu samedi après que les deux pays eurent échangé de vives critiques sur les meurtres de Coptes en Egypte et les violences anti-immigrés en Italie.

« Nous avons un rapport d’amitié et il ne nous est pas difficile d’aborder même ce genre de questions », a déclaré à la presse le chef de la diplomatie italienne, en visite au Caire.

M. Frattini a exprimé sa « satisfaction pour la réaction rapide des autorités égyptiennes et les arrestations » des meurtriers présumés de six membres de la communauté copte dans une localité de Haute-Egypte début janvier.

L’Italie avait, au lendemain de ces meurtres, condamné des violences « suscitant l’horreur » et M. Frattini avait indiqué qu’il en discuterait « personnellement » avec son homologue égyptien.

M. Aboul Gheit a affirmé samedi avoir été « surpris » par les critiques italiennes, mais a ajouté qu’il « n’y avait pas de nuage entre les deux pays », simplement un « dialogue franc ».

Le 12 janvier, l’Egypte avait indirectement répliqué aux critiques italiennes en dénonçant la chasse à l’homme dans le sud de l’Italie contre des travailleurs africains, estimant qu’elle ne représentait qu’une « facette » des violences anti-immigrés dans ce pays.

M. Aboul Gheit avait fustigé à ce propos les « pratiques racistes et les violences » et « la propagation d’un discours de la haine ».

M. Frattini a assuré samedi qu’il « n’y a jamais eu de problèmes avec les immigrés égyptiens parce qu’ils respectent la loi ».

« Si, en revanche, des immigrés veulent entrer illégalement en Italie et ne respectent pas les règles, nous sommes obligés d’appliquer la loi », a-t-il ajouté.

About him

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.