vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / Une soixantaine de syndicats et associations appellent à défendre la laïcité

Une soixantaine de syndicats et associations appellent à défendre la laïcité

Sarkozy_religion_1.jpgPARIS (AFP) – Une soixantaine de syndicats et associations ont lancé sur internet un appel à la défense de la laïcité estimant que dans ses déclarations récentes le président Nicolas Sarkozy avait « porté atteinte » à ce principe fondateur de la République.

« Les organisations et personnalités signataires rappellent solennellement que, selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale », écrivent lundi les signataires après les propos polémiques de M. Sarkozy en janvier à Ryad sur l’héritage « civilisateur » des religions, et son discours controversé prononcé en décembre à Rome, sur les « racines chrétiennes de la France ».

« Ces quatre termes indissociables définissent des principes qui s’imposent à tous, au premier rang desquels le Président de la République », poursuit l’appel. « Or, les déclarations récentes de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité de la République ».

Les signataires, parmi lesquels la FSU, le SGEN-CFDT, l’UNSA Education, l’UNL mais aussi le Grand Orient de France, le Conseil National des Associations Familiales Laïques, la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves, la Ligue de l’enseignement ou la Ligue des Droits de l’Homme, jugent « inacceptable » la « mise en cause de ce principe constitutionnel indispensable à la paix civile ».

« Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer », jugent ces organisations. « Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quelles que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses ».

« C’est pourquoi, les organisations et personnalités signataires s’opposeront à toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la laïcité par une modification du contenu de la loi de 1905 », conclut le texte.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.