lundi , 10 décembre 2018
Home / Actualité / Un groupe islamiste impose la charia dans une ville du sud de la Somalie

Un groupe islamiste impose la charia dans une ville du sud de la Somalie

somalie_1.jpg MOGADISCIO (AFP) – Un groupe islamiste a imposé la charia sur une ville du sud de la Somalie, en conformité avec la volonté des islamistes d’imposer la loi coranique dans les régions dont ils ont été chassés il y a deux ans, a annoncé vendredi un porte-parole du groupe.

« Les Moujahiddines de Somalie du Sud », un groupe allié au mouvement des Shebabs, le principal groupe de militants islamistes en Somalie, a désigné jeudi un conseil de 23 membres qui doit appliquer la charia à Celwaq, localité située à la frontière avec le Kenya, à environ 650 km à l’ouest de Mogadiscio.

Epargnée par les combats, cette petite ville a vu affluer ces derniers mois des déplacés fuyant la capitale. Quelques dizaines de milliers de personnes y sont actuellement installées, essentiellement des déplacés dans l’attente de pouvoir rentrer à Mogadiscio.

« Cette administration va gouverner la ville en conformité avec les lois du saint Coran », a affirmé à l’AFP le porte-parole des Moujahiddines de la Somalie du Sud, Mohamed Osmail Indhobur.

L’imposition d’un conseil islamique à Celwaq intervient cinq semaines après la prise de contrôle par les militants islamistes de Kismayo, le grand port du sud somalien, après des combats qui ont fait des dizaines de morts.

Avant d’être chassés du pouvoir fin 2006, les islamistes qui contrôlaient la majeure partie de la Somalie, dont le Sud, s’étaient déjà efforcés d’imposer la charia sur leur territoire.

La Somalie est en guerre civile quasi permanente depuis le renversement du président Siad Barre en 1991.

[RAINGS]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.