lundi , 29 mai 2017
Home / Actualité / Tunisie: lancement de la première banque islamique tunisienne

Tunisie: lancement de la première banque islamique tunisienne

TUNIS (AFP) -La première banque islamique tunisienne créée avec un capital initial de 25 millions de dollars a lancé vendredi officiellement ses activités.

Le promoteur de cette banque, baptisée Zitouna (Olivier), l’homme d’affaires Mohamed Sakher El Materi, par ailleurs gendre du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, détient 51% du capital.

« Notre idée de fonder une banque islamique en Tunisie répondait à plusieurs motivations (..) celles de consolider et d’enrichir le dispositif bancaire et financier de notre pays en offrant de nouvelles solutions innovantes et complémentaires aux produits et services déjà mis en place par les banques conventionnelles », a indiqué vendredi à la presse M. Materi.

A l’horizon 2011, le capital social de Zitouna qui démarre avec 9 agences sera porté à environ 66 millions de dollars US, a précisé son directeur général Amor Néji.

Il est prévu d’ouvrir une vingtaine d’agences par an durant les cinq premières années, a-t-il ajouté.

La banque Zitouna réunit autour de son groupe « Princesse El Materai Holding » six des principaux groupes privés tunisiens (La Carte, Poulina, TTS, Bouchamaoui, Délice-Danone et Ulysse Trading & Industrial Companies).

Le conseil d’administration de la banque est mis sous contrôle d’un comité Charia (législation islamique) présidé par le Cheikh Mohamed Mokhtar Sellami, ancien Mufti de la République, la plus haute autorité religieuse du pays.

Les principaux fondamentaux de la finance islamique sont l’interdiction de l’intérêt appelé aussi usure et la responsabilité sociale de l’investissement. Elle lie plus étroitement la rentabilité financière d’un investissement avec les résultats du projet concret associé.

About him

Check Also

Le recensement, source d’espoir et de craintes pour les minorités du Pakistan

Rabwah (Pakistan), 21 mai 2017 (AFP) Souvent privées de voix au chapitre face à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.