lundi , 23 juillet 2018
Home / Actualité / Tunis confirme la disparition des deux touristes autrichiens

Tunis confirme la disparition des deux touristes autrichiens

Sahara_1.jpgTUNIS (AP) – Tunis a confirmé lundi la disparition de deux touristes autrichiens dont le dernier contact date de la mi-février alors qu’ils se trouvaient dans le sud tunisien. Un communiqué officiel transmis à l’Associated Press indique que, dès qu’elles ont pris connaissance des informations faisant état de la disparition des deux ressortissants autrichiens, les autorités tunisiennes ont aussitôt entrepris d’intenses opérations de recherches et de ratissage par voies terrestre et aérienne.

« Il n’existe jusqu’ici aucun élément qui puisse confirmer la présence des deux Autrichiens sur le sol tunisien ni qui permette d’affirmer qu’ils aient été enlevés à l’intérieur du territoire tunisien », ajoute le communiqué.

Selon les autorités, « les touristes qui visitent la Tunisie sont absolument en sécurité et passent leurs vacances en toute quiétude ».

La même source rappelle que les deux Autrichiens, originaires de Salzbourg, un homme de 51 ans et une femme de 40-45 ans, étaient entrés en Tunisie le 10 février dernier par le port de La Goulette, à 10km de Tunis, venant de Gênes, en Italie, pour effectuer une randonnée dans les zones sahariennes qui englobent, outre le sud tunisien, une partie des territoires algérien et libyen limitrophes.

Il semble qu’ils se soient éloignés dans le Sahara hors des frontières tunisiennes selon les dernières informations disponibles après le contact téléphonique qu’ils ont eu avec un expert allemand des circuits sahariens, ajoute le communiqué.

Cette mise au point des autorités tunisiennes intervient à la suite de la revendication par la branche d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) de l’enlèvement des deux touristes autrichiens, dans un enregistrement sonore diffusé lundi par la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira.

Un homme se présentant sous le nom de Salah Abou Mohammed dit qu’AQMI, anciennement GSPC (groupe salafiste algérien pour la prédication et le combat), avait capturé les deux touristes le 22 février pour punir l’occident de sa coopération avec Israël mais que les otages se portaient bien.

En présentant l’information lundi après-midi, la chaîne France-24 a montré un communiqué en arabe portant l’entête de l’AQMI dans lequel elle « met en garde l’Etat autrichien contre toute opération militaire émanant des autorités algériennes en vue de libérer les deux otages, ce qui mettrait leur vie en péril ».

« Sont ainsi averties » les parties concernées, peut-on encore lire dans le même communiqué.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.