samedi , 16 décembre 2017
Home / Actualité / Sarkozy remettra le prix Simone de Beauvoir à l’écrivain Talisma Nasreen

Sarkozy remettra le prix Simone de Beauvoir à l’écrivain Talisma Nasreen

taslima_nasreen.thumbnail.jpgNEW DELHI (AFP) – Le président français Nicolas Sarkozy va remettre en France à la romancière bangladaise Taslima Nasreen, menacée de mort par des islamistes, le prix Simone de Beauvoir qui lui a été récemment décerné à Paris, a-t-on appris jeudi auprès de l’ambassade de France en Inde. « La France remercie les autorités indiennes pour toutes les mesures qu’elles voudront bien prendre afin de faciliter la venue de Mme Nasreen en France », a indiqué dans un communiqué l’ambassade à New Delhi. A la veille de la visite d’Etat en Inde du président Sarkozy, la presse locale a affirmé que New Delhi avait refusé au chef de l’Etat français de emettre à l’écrivain son prix au cours de son séjour vendredi et samedi.
L’Inde craint en effet des manifestations de colère d’activistes islamistes qui avaient déjà forcé Mme Nasreen fin 2007 à fuir Calcutta (est) où elle vivait en exil. Elle est aujourd’hui placée sous la protection de la police indienne dans un lieu tenu secret. « L’ambassade de France m’a contactée il y a deux ou trois jours pour m’informer de tout cela (…) mais je ne sais pas si la cérémonie aura lieu », a déclaré à l’AFP la romancière âgée de 45 ans.
« Le président (Sarkozy) a exprimé le souhait que Taslima Nasreen vienne bientôt » à Paris pour y recevoir le prix qu’il lui décernera « lui-même », avait affirmé plus tôt Sihem Habchi, présidente de l’association française Ni putes ni soumises, à l’issue d’un entretien à Paris avec le chef de l’Etat.
Selon Mme Habchi, « recevoir Taslima ici, c’est un message lancé à toutes les femmes qui se battent dans le monde pour la liberté et la démocratie, au coeur de nos quartiers, mais aussi au Pakistan, en Afghanistan et en Inde ». L’écrivain bangladais, menacée de mort par les islamistes, a dénoncé l’abandon dont elle est victime et le manque de soutien de l’Inde où elle a cherché refuge, dans le quotidien français Le Monde en janvier.
Taslima Nasreen s’est vu décerner le prix Simone de Beauvoir lors d’un récent colloque organisé à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir (9 janvier) par Julia Kristeva, psychanalyste, philosophe et écrivain.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.