lundi , 29 mai 2017
Home / Actualité / Port du voile: un ministre allemand « réticent » face à une interdiction stricte

Port du voile: un ministre allemand « réticent » face à une interdiction stricte

BERLIN (AFP) – Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, s’est dit réticent face à une interdiction trop stricte du port du voile en Allemagne, dans un entretien publié dimanche dans un journal allemand.

« Plus nous tentons d’écarter de la vie publique des symboles d’autres religions, plus le risque est grand qu’il soit porté atteinte aux symboles chrétiens dans la vie publique quotidienne », a déclaré le ministre conservateur au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

A la question de savoir si une possible interdiction en France de la burqa, voile islamique intégral, était un exemple pour l’Allemagne, le ministre a répondu : « Non. Le port de la burqa ne me semble pas être un phénomène de masse en Allemagne ».

En ce qui concerne une interdiction du port du voile, « je suis aussi réticent », a-t-il dit, soulignant qu’une employée musulmane de son ministère pouvait se rendre voilée au travail si c’était « l’expression d’une conviction religieuse ».

Mais « si c’est l’expression d’une attitude de refus ou même d’agressivité à l’égard de ce qu’un ministère fédéral de l’Intérieur représente, non », a-t-il dit.

Tout dépend si la tenue vestimentaire ou le comportement de la personne est « inconvenante » ou pas, a-t-il précisé, estimant qu' »en principe », le port du voile devrait être traité comme le port de tongs ou d’une chemise hawaïenne au travail.

L’Allemagne compte quelque 15 millions d’habitants d’origine immigrée pour une population de 82 millions de personnes, et entre 3,8 et 4,3 millions de musulmans, pour la majorité d’origine turque.

Le gouvernement français souhaite déposer un projet de loi prévoyant une « interdiction du voile intégral la plus large et la plus effective possible ».

About him

Check Also

Le recensement, source d’espoir et de craintes pour les minorités du Pakistan

Rabwah (Pakistan), 21 mai 2017 (AFP) Souvent privées de voix au chapitre face à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.