jeudi , 14 décembre 2017
Home / Actualité / Pays-Bas : indignation politique après l’arrestation d’un caricaturiste

Pays-Bas : indignation politique après l’arrestation d’un caricaturiste

Nekschot_1.jpgLA HAYE (AFP) – Plusieurs partis politiques néerlandais se sont indignés de l’arrestation mardi d’un caricaturiste, de la perquisition de sa maison par la police et de sa mise en détention pendant trente heures par la police, selon les médias néerlandais samedi.

Selon la télévision publique NOS, le parti travailliste PvdA, membre de la coalition gouvernementale de centre gauche, le parti d’opposition libéral VVD, les centristes, l’extrême-gauche et l’extrême-droite sont d’accord pour qualifier l’arrestation du caricaturiste Nekschot de « démesurée ».

Après une plainte pour discrimination, Gregorius Nekschot, qui publie sous pseudonyme, a été arrêté mardi et libéré vendredi par la police d’Amsterdam, a indiqué le parquet. Sa maison a été perquisitionnée afin de pouvoir établir qu’il s’agissait bien de l’auteur des caricatures incriminées.

« Après étude du matériel saisi (pendant la perquisition, ndlr), il est devenu clair que l’homme de la maison était +Gregorius Nekschot+ », précise le parquet.

Huit caricatures sur des dizaines étudiées « dépassent les limites » de la liberté d’expression. « Elles sont répréhensibles (…) pour discrimination et (…) incitation à la haine ou la violence (…) elles ont été retirées d’internet », ajoute le parquet dans un communiqué.

La plainte contre Nekschot avait été déposée en 2005 par un imam. Sur son site internet (www.gregoriusnekschot.nl), le caricaturiste s’en prend dans des dessins au crayon, en noir et blanc, à l’islam et à l’establishment politique.

On peut y voir deux hommes barbus se sodomisant, l’un grassouillet portant un calot (pour désigner le Prophète), l’autre rachitique la tête coiffée d’une couronne d’épines (Jésus). Un autre représente, comme l’indique son titre « une truie avec la tête du Prophète ».

« Aux Pays-Bas, il y a un climat dans lequel on muselle les artistes et caricaturistes », a accusé Nekschot dans un entretien samedi avec le journal de gauche De Volkskrant.

« Au Danemark ils protègent les caricaturistes, aux Pays-Bas la police les arrête », a-t-il précisé.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.