lundi , 24 juillet 2017
Home / Non class / Mise en garde du Crif contre la béatification de Pie XII

Mise en garde du Crif contre la béatification de Pie XII

(Reuters) – Le projet de béatification du pape Pie XII, mis en cause pour son silence face à la Shoah, porterait s’il était mené à son terme « un coup sévère » aux relations entre l’Eglise catholique et le monde juif, estime le Crif, la principale organisation juive de France.

Il y a huit jours, le pape Benoît XVI a souhaité qu’aboutisse ce procès en béatification, dernière étape avant la canonisation, et a défendu l’attitude de son prédécesseur face aux persécutions dont ont été victimes les juifs pendant la guerre.

« (…) le Pape Pie XII, soucieux de ne pas rompre les ponts avec l’Allemagne, n’a jamais prononcé un discours clair dénonçant la monstruosité particulière de l’extermination de millions de Juifs. Il ne l’a d’ailleurs pas fait non plus après la guerre, ce qui est profondément choquant », estime pour sa part le Conseil représentatif des institutions juives de France, vendredi dans un communiqué.

Pour le Crif, « une telle béatification serait ressentie négativement par l’ensemble des institutions juives de par le monde ».

« Alors que les crimes nazis exigeaient qu’il fût un prophète, le Pape Pie XII s’est conduit en diplomate prudent », dit l’organisation juive.

« BLESSURE PROFONDE »

« A moins que des documents nouveaux, jusque-là non fournis, ne modifient indiscutablement la vision historique de cette époque, les Juifs survivants de la Shoah ressentiraient comme une blessure profonde que le silence du Magistère vis-à-vis du génocide des Juifs fût proposé comme un modèle de comportement. »

Le 9 octobre, lors d’une messe en mémoire de Pie XII mort il y a cinquante ans, Benoît XVI a déclaré que ce pape avait oeuvré « secrètement et en silence » pendant tout le conflit pour « éviter le pire et sauver le plus grand nombre possible de juifs ».

« Il a souvent agi en secret et en silence, justement parce que dans les circonstances réelles de cette période complexe de l’Histoire, il a compris que c’est seulement comme cela qu’on pouvait éviter le pire et sauver le plus grand nombre de juifs », a ajouté le souverain pontife.

Il a une nouvelle fois rappelé l’hommage rendu au pape par Golda Meïr, ministre des Affaires étrangères de l’Etat d’Israël au moment de la mort de Pie XII. « Lorsque notre peuple a traversé un épouvantable calvaire, pendant la décennie de la terreur nazie, la voix du pape s’est élevée en faveur des victimes », avait alors déclaré Golda Meïr.

Les défenseurs de Pie XII rappellent que l’Eglise catholique a caché de nombreux juifs et leur a fourni des faux papiers pendant la guerre.

L’an dernier, dans le cadre du procès en béatification ouvert en 1967, la congrégation pour la cause des saints a reconnu les « vertus héroïques » de Pie XII, pape entre 1939 et 1958. Cette décision doit encore être approuvée par Benoît XVI qui s’est accordé « une période de réflexion ».

[ratings]

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.