vendredi , 19 octobre 2018
Home / Actualité / Mauritanie: des oulémas appellent à un dialogue avec les jihadistes

Mauritanie: des oulémas appellent à un dialogue avec les jihadistes

NOUAKCHOTT (AFP) -Des oulémas mauritaniens appellent à un « rapide dialogue » avec les extrémistes musulmans en Mauritanie après plusieurs enlèvements d’Européens revendiqués par Al-Qaïda, selon les recommandations d’un colloque organisé à Nouakchott et publiées samedi.

Ces théologiens musulmans ont appelé, à l’issue du colloque vendredi soir, à ce « rapide dialogue pour corriger les fausses interprétations des préceptes de l’Islam en vue de ramener à la raison les fanatiques qui s’enfoncent dans des idées extrémistes favorisant le terrorisme ».

Les participants, réunis depuis jeudi sur le thème de « l’Islam entre la modération et l’extrémisme », appellent à « faire face par la bonne parole d’Allah et de son prophète aux extrémismes » musulmans.

Ils proposent « d’adopter une stratégie claire pour vulgariser et diffuser la pensée modérée en se fondant sur les bases et dispositions de la charia (loi islamique) qui bannissent toutes les formes d’excès et d’extrémisme religieux ».

Ces oulémas dont d’anciens prisonniers salafistes jihadistes, veulent associer à ce dialogue « les sympathisants des extrémistes car ils pourront être enrôlés par les organisations extrémistes et terroristes ». Ils veulent aussi donner aux jihadistes « la chance du repentir ».

Ces deux dernières années, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué une série d’actions meurtrières en Mauritanie, dont l’assassinat fin 2007 de quatre Français à Aleg (250 km à l’est de Nouakchott) et celui d’un Américain en juin dans la capitale.

Trois humanitaires espagnols ont été enlevés, le 29 novembre, un rapt suivi de celui de deux touristes italiens en décembre sur le sol mauritanien.

About him

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.