dimanche , 19 novembre 2017
Home / Actualité / L’Irak critique les pays européens qui ont incité les chrétiens à émigrer

L’Irak critique les pays européens qui ont incité les chrétiens à émigrer

chretiens_irak_2_1.jpgBAGDAD, 17 fév 2009 (AFP) – Le vice-ministre irakien chargé des déplacés et des immigrés a critiqué les pays européens ayant incité les chrétiens à quitter le pays pour venir chez eux, mardi, jour même de la visite à Bagdad du chef de la diplomatie allemande.

« Le fait que certains gouvernements occidentaux encouragent l’émigration des chrétiens d’Irak est inacceptable », a affirmé Asghar al-Moussaoui, cité par le Centre national des médias, un organisme gouvernemental.

« Notre gouvernement est contre ce type d’invitations car rien ne les justifie, d’autant plus que la situation en Irak s’est stabilisée », a-t-il ajouté.

En avril 2008, le ministre allemand de l’Intérieur, Wolfgang Schaeuble, avait appelé les pays européens à offrir un refuge aux chrétiens irakiens, mais sa proposition avait été rejetée par l’Union européenne, qui ne souhaitait pas privilégier une catégorie particulière d’Irakiens.

« Encourager une confession ou un groupe particulier à quitter le pays est en contradiction avec le droit international et nuit plus qu’elle ne bénéficie à la confession » en question, a declaré M. Moussaoui.

Selon des dirigeants chrétiens, sur les 800.000 chrétiens qui vivaient en Irak avant l’invasion de 2003, 250.000 ont quitté le pays.

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a effectué une visite de quelques heures à Bagdad mardi, au cours de laquelle il a signé plusieurs protocoles d’accord, relançant une coopération bilatérale qui fut très importante avant l’embargo imposé par l’ONU à l’Irak en 1990.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.