samedi , 18 novembre 2017
Home / Actualité / Les Pays-Bas pourraient censurer le film de Wilders sur le Coran

Les Pays-Bas pourraient censurer le film de Wilders sur le Coran

geertwilders1.thumbnail_1.jpgAMSTERDAM (Reuters) – Le gouvernement néerlandais serait tenté de censurer la diffusion du film sur le Coran réalisé par Geert Wilders, responsable politique hostile à l’immigration, écrit le quotidien Telegraaf.

Selon le journal, qui cite des sources proches de l’exécutif, les conseillers juridiques du gouvernement recherchent des motifs légaux susceptibles d’interdire la diffusion du film de Wilders, qui a comparé le Coran au « Mein Kampf » d’Adolf Hitler.

Mais la coalition au pouvoir est divisée, poursuit le Telegraaf. Les chrétiens démocrates seraient davantage favorables à une censure pour éviter des représailles, tandis que les travaillistes défendent eux la liberté d’expression.

Le Premier ministre néerlandais, Jan Peter Balkenende, a souligné la semaine dernière que les Pays-Bas pourraient être la cible de sanctions économiques et que leurs soldats déployés en Afghanistan pourraient être victimes d’agression en raison de ce film.

Mais le chef du gouvernement n’est pas allé jusqu’à demander l’interdiction de « Fitna », titre choisi par Wilders et dérivé d’un terme arabe désignant les querelles.

Wilders, qui fait l’objet de menaces de mort sur des sites islamistes, a annoncé que son film était terminé et qu’il était en négociations avec des chaînes de télévision pour une diffusion ce mois-ci ou en avril.

Le chef de file du Parti pour la liberté, qui compte neuf des 150 députés du parlement, dénonce le « tsunami de l’islamisation » des Pays-Bas.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.