mardi , 17 octobre 2017
Home / A La Une / Les Juifs de Suisse « résolument » contre l’interdiction des minarets

Les Juifs de Suisse « résolument » contre l’interdiction des minarets

Minaret_3.jpgGENÈVE (AFP) –Les deux plus importantes organisations représentant la communauté juive de Suisse se sont déclarées mercredi « résolument » opposées à une interdiction des minarets, sur laquelle les Suisses vont devoir se prononcer par référendum le 29 novembre prochain.

L’idée d’interdire la construction de minarets, promue par la droite populiste suisse, « compromet (…) la paix religieuse et nuit aux efforts d’intégration des musulmans en Suisse », ont dénoncé dans un communiqué la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la Plateforme des Juifs Libéraux de Suisse (PJLS).

« C’est précisément parce que la communauté juive sait ce que signifie la discrimination qu’elle considère qu’il est de son devoir de s’engager activement contre la discrimination, en faveur de la liberté de religion et de la paix religieuse », souligne le texte.

Les deux organisations ajoutent qu’elles « restent cependant lucides face au danger des extrémismes religieux » et « prennent au sérieux les inquiétudes de la population qui craint le risque de propagation en Suisse d’idées extrémistes ».

Cependant, « loin de résoudre les problèmes, une interdiction des minarets génère chez les musulmans en Suisse un sentiment d’exclusion et de discrimination », jugent la FSCI et la PJLS.

Le Conseil suisse des religions, regroupant les dirigeants des Eglises chrétiennes en Suisse et des communautés juives et musulmanes, avait déjà dénoncé au début du mois de novembre l’initiative de la droite populiste visant à interdire la construction de minarets.

Lancée en 2008, la campagne « anti-minaret » est soutenue par un groupe d’élus de l’Union démocratique du centre (UDC, droite populiste) considérant que les minarets n’ont pas un caractère religieux mais représentent « le symbole apparent d’une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux ».

La Suisse compte plus de 310.000 musulmans sur une population de 7,5 millions d’habitants, faisant de l’islam la deuxième religion du pays après le christianisme.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.