mercredi , 21 novembre 2018
Home / Non class / L’Eglise catholique doit répondre à chaque cas de violences sexuelles (Rudd)

L’Eglise catholique doit répondre à chaque cas de violences sexuelles (Rudd)

SYDNEY (AFP) –Le Premier ministre australien Kevin Rudd a estimé jeudi que l’Eglise catholique devait répondre à chaque cas de violence sexuelle commise par des prêtres, au moment où le pape Benoît XVI, qui préside les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Sydney, doit s’exprimer sur cette question.

« Il est très important que l’Eglise réponde à chaque cas individuel », a estimé le Premier ministre travailliste à la radio Sky News.

Les excuses présentées par le pape lors de sa visite en avril aux Etats-Unis « ont été une source de réconfort et de guérison », a estimé M. Rudd mais cette décision « relève de l’Eglise et je respecte le jugement interne de l’Eglise ».

L’entrée en scène jeudi du pape, deux jours après l’ouverture officielle des JMJ, coïncide avec un nouvel épisode dans le dossier des prêtres pédophiles qui entache la réputation de l’Eglise australienne comme elle a entaché celle des Etats-Unis, où le pape s’est rendu en avril.

Ce dernier avait alors exprimé sa « honte » devant le scandale et avait reçu des victimes, aujourd’hui adultes, de prêtres.

Les parents, installés en Europe, de deux jeunes filles victimes d’un prêtre de Melbourne ont annoncé mercredi leur venue à Sydney pour exiger une rencontre avec le pape et le cardinal George Pell, président de la conférence épiscopale.

Anthony Foster, le père des deux jeunes filles, dont l’une s’est suicidée à la suite de l’agression qu’elle a subie, a indiqué à la télévision australienne qu’il attendait non seulement les excuses du pape et du cardinal, mais la mise en place d’un dispositif d’aide aux victimes « tout au long de leur vie ».

Le pape pourrait aborder ce sujet samedi, lors d’une messe qu’il doit célébrer avec les évêques et le clergé australien, a indiqué le porte-parole du Vatican Federico Lombardi lors d’un point presse mercredi.

Mais le père Lombardi a laissé entendre que Benoît XVI pourrait ne pas présenter à cette occasion des excuses formelles aux victimes. Il parlerait plutôt de la façon dont l’Eglise doit choisir et former ses prêtres pour éviter de tels drames.

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.