samedi , 17 novembre 2018
Home / A La Une / Sénégal: Wade exprime des regrets mais pas d’excuses aux chrétiens offensés

Sénégal: Wade exprime des regrets mais pas d’excuses aux chrétiens offensés

DAKAR (AFP) -Le président sénégalais Abdoulaye Wade a dit regretter, jeudi soir, que ses propos sur l’Eglise ait « pu offenser certains membres de la communauté chrétienne », mais n’a pas vraiment présenté d’excuses, comme l’avait souhaité l’archevêque de Dakar.

Le président Wade, musulman de la confrérie mouride, avait affirmé lundi, alors qu’il défendait la construction à Dakar d’une statue dénoncée par plusieurs imams comme contraire à l’islam: « (…) pour les musulmans, les églises, c’est pour prier quelqu’un qui n’est pas Dieu. Ils prient Jésus-Christ dans les églises, tout le monde le sait, mais (…) est-ce qu’ils (les imams) ont jamais dit de casser les églises? »

« Je demande à tous, musulmans et chrétiens (…) de clore l’incident pour continuer notre belle aventure d’entente exceptionnelle entre une minorité chrétienne et une majorité musulmane (…) », a-t-il par ailleurs insisté.

Le président n’a pas évoqué directement les échauffourées qui avaient éclaté mercredi soir à Dakar, entre de jeunes chrétiens et les forces de l’ordre, peu après le « message du Nouvel an » de Théodore Adrien Sarr qui avait dénoncé comme « blessants » et « humiliants » des propos du chef de l’Etat.

Mais il a d’emblée affirmé que le sens de son propos sur les chrétiens priant « quelqu’un qui n’est pas Dieu » avait été déformé.

« Certains chrétiens ont pu se sentir blessés par la diffusion par des journaux et des radios connus pour leur hostilité à mon égard d’une phrase extraite de mon discours, hors de son contexte, déformant donc le sens de mon propos », a-t-il dit, accusant « un ou deux individus » d’avoir voulu « provoquer l’incendie, jouer les pompiers et monnayer leur intervention ».

« Je voudrais dire à mes compatriotes chrétiens que je n’ai jamais eu l’intention de m’attaquer à leur religion que je respecte, au contraire. Si la compréhension de mes propos a pu offenser certains membres de la communauté chrétienne, je suis le premier à le regretter », a-t-il poursuivi.

About him

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.