mercredi , 17 janvier 2018
Home / Actualité / Le Premier ministre turc pour lever rapidement l’interdiction du voile

Le Premier ministre turc pour lever rapidement l’interdiction du voile

gul_et_sa_femme_1.jpgISTANBUL (AFP) – Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est prononcé samedi en faveur de la levée « aussi rapidement que possible » de l’interdiction du port du foulard dans les universités, en dépit des fortes objections de la part des milieux laïcs, a annoncé l’agence Anatolie.

« Nous voulons que cette question soit résolue aussi rapidement que possible dans le cadre de la démocratie parlementaire (…) Il est temps que ce problème trouve une issue », a déclaré M. Erdogan au cours d’un meeting de son parti de la Justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) à Istanbul, cité par l’agence de presse turque.

L’AKP au pouvoir a obtenu jeudi le soutien d’un parti nationaliste au parlement pour amender la Constitution afin de permettre aux étudiantes portant le voile de suivre les cours dans les universités malgré les vives critiques de la part des milieux judiciaires et académiques.

L’AKP a tenté en vain depuis son arrivée au pouvoir en 2002 de lever cette interdiction mais le parti de l’Action nationaliste (MHP) a crée la surprise en en proposant une révision légale.

A elles deux, ces deux formations disposent de suffisamment de voix –soit deux tiers des 550 sièges– pour amender la Constitution.

L’AKP s’est longtemps opposé à l’interdiction, faisant valoir qu’elle était une atteinte à la liberté de conscience et au droit à l’éducation.

Les partisans d’une application stricte de la laïcité –particulièrement influents au sein de l’armée, du système judiciaire et de l’enseignement supérieur– considèrent le voile comme un symbole politique de défiance à la séparation de l’Etat et de la religion.

En 2005, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé que l’interdiction du foulard ne portait pas atteinte aux libertés fondamentales.

Les fonctionnaires turcs n’ont pas le droit non plus de porter le voile islamique.

Les épouses et les filles de la plupart des dirigeants et députés de l’AKP, dont M. Erdogan et le chef de l’Etat Abdullah Gül, ancien cadre du parti islamo-conservateur, portent le voile.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.