jeudi , 23 novembre 2017
Home / A La Une / Le nettoyage éthnique light: (Israël): pour Tzipi Livni, les Arabes d’Israël doivent vivre dans un Etat palestinien

Le nettoyage éthnique light: (Israël): pour Tzipi Livni, les Arabes d’Israël doivent vivre dans un Etat palestinien

Nazaret_1.jpgNous rapportons cette dépêche de l’AFP telle qu’elle est. Des propos qui passent inaperçus dans les sillons des discours politiques sur la paix, mais qui dissimulent une vraie politique de nettoyage ethnique contre les palestinien au nom du droit à un État purement juif (La Rédaction).

La ministre israélienne des Affaires étrangères et chef du parti centriste Kadima, Tzipi Livni, s’est dite jeudi favorable à l’installation des Arabes israéliens dans un Etat palestinien.

« Ma solution pour préserver le caractère juif et démocratique d’Israël c’est deux entités nationales distinctes », a expliqué à des lycéens Tzipi Livni, évoquant une solution au conflit israélo-palestinien à deux Etats.

Une fois l’Etat palestinien créé, « nous pourrons dire aux citoyens palestiniens d’Israël, ceux que nous appelons les Arabes d’Israël, la solution à vos aspirations nationales se trouve ailleurs », a ajouté Mme Livni, dont les propos ont été enregistrés par la radio militaire.

Tzipi Livni « qui brigue le poste de Premier ministre se doit de dire les choses clairement », a réagi le député arabe israélien, Ahmed Tibi, en faisant allusion aux élections législatives qui se tiendront le 10 février en Israël.

« Propose-t-elle de laisser ici (en Israël) un million de citoyens sans droits politiques et identité nationale ou bien a-t-elle l’intention de transférer d’ici un million de citoyens arabes vers l’Etat palestinien, une fois cet Etat créé? », s’est interrogé Ahmed Tibi à la radio de l’armée.

La communauté arabe israélienne compte plus de 1,4 million de personnes sur une population totale de près de 7 millions. Elle rassemble les descendants de 160.000 Palestiniens restés sur leurs terres après la création de l’Etat juif en 1948.

Dans des déclarations à l’AFP depuis Amman, le porte-parole du président palestinien, Mahmoud Abbas, a dénoncé les propos de Tzipi Livni, estimant qu' »ils constituent une entrave au processus de paix et montrent qu’Israël n’est pas sérieux » dans sa volonté de règlement du conflit.

« Pour parvenir à la paix, il faut créer un climat de confiance », a dit Nabil Abou Roudeina, accusant Mme Livni « d’exploiter la campagne électorale en Israël pour créer un climat de tension ».

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.