jeudi , 17 octobre 2019
Home / Actualité / Le maire de Roubaix retire sa plainte contre le Quick halal

Le maire de Roubaix retire sa plainte contre le Quick halal

Le maire de Roubaix, René Vandierendonck, a retiré sa plainte pour discrimination contre le restaurant Quick de sa ville qui ne vend pour l’instant que des produits halal.

Le maire a précisé avoir obtenu des assurances de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), actionnaire majoritaire de la chaîne de restauration rapide, qu’une « solution technique » allait être trouvée pour offrir des produits non halal dans l’établissement de Roubaix.

« J’ai la conviction que Quick cherche une solution qui permette aux uns et autres de sortir par le haut de cette situation », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Sa plainte avait suscité la polémique mais l’édile a défendu sa démarche qui visait, a-t-il dit, à défendre le « libre choix dans le seul établissement (Quick) présent sur la ville ».

Quick a remplacé le porc par de la dinde dans huit de ses 350 restaurants français et le reste de la viande est labellisé conforme aux rites d’abattage musulmans.

(Reuters)- Après la plainte du maire de Roubaix, mi-février, le parquet de Lille avait ouvert une enquête préliminaire pour discrimination. Le procureur est libre de la poursuivre malgré le retrait de la plainte.

Lancée par le Front national, l’affaire a suscité une polémique politique entre élus et dirigeants politiques, brouillant les repères traditionnels de la droite et de la gauche.

Le député UMP du Nord, Sébastien Huygue, avait apporté son soutien au maire PS de Roubaix, dénonçant des « agissements contraires aux principes de la République ».

About him

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.