vendredi , 15 décembre 2017
Home / Actualité / Le maire d’Aubervilliers et un député s’indignent du sort du collège musulman

Le maire d’Aubervilliers et un député s’indignent du sort du collège musulman

college_musulman_1.jpgAUBERVILLIERS (AFP) -« Traitement anormal », « impression d’inéquité »: le député Daniel Goldberg (PS) et le maire d’Aubervilliers, Jacques Salvator (PS), ont exprimé jeudi soir leur soutien au collège-lycée privé musulman d’Aubervilliers qui désespère d’obtenir un contrat d’association.

Les responsables de l’établissement « Réussite », fondé en 2001, étaient « solennellement » reçus pour la première fois dans un salon de la mairie où ils ont relaté leurs années de contacts et échanges avec l’inspection d’académie et le rectorat.

L’existence de l’établissement, qui comptait sur un financement public au bout de cinq années de fonctionnement, a été reconnue en juin 2008 seulement par le rectorat (pour la partie lycée, le collège n’a pas encore de matricule).

Les responsables du collège-lycée pensaient alors que le rectorat allait statuer sur le contrat d’association.

« Votre situation me paraît relever d’un traitement anormal », « qu’on vous demande de refaire 5 ans de probation n’est pas sérieux », a déclaré M. Goldberg, qui a promis d’intervenir auprès du cabinet du ministre de l’Education nationale.

M. Salvator a relevé de son côté qu' »à l’évidence pour les écoles confessionnelles catholiques c’est plus simple ». « J’ai l’impression d’une inéquité », « une volonté de ne pas aboutir » qui « vous condamne à mort financièrement ».

Asphyxié (en juillet 2006, sa dette dépassait 360.000 euros), Réussite a fermé ses deux classes de Première et Terminale à la rentrée, licencié et les frais de scolarité pleins s’élèvent désormais à 3.000 euros. « On a toujours pas bien compris ce qui manque dans le dossier », répétaient jeudi soir les responsables de Réussite.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

One comment

  1. si toutes les religions y sont bienvenues,que la tolérance est aussi une religion dans le cadre de l’esprit des lois en France,il faut aider et assister ces gens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.