jeudi , 23 novembre 2017
Home / Actualité / Le débat sur l’entrée du voile au parlement ressurgit au Danemark

Le débat sur l’entrée du voile au parlement ressurgit au Danemark

Asmaa_Abdol_Hamid._1.jpgCOPENHAGUE (AFP) – Le débat sur la possibilité que le voile islamique puisse entrer au parlement danois a ressurgi ces derniers jours au Danemark obligeant, mardi, le Premier ministre Rasmussen à sortir de sa réserve pour calmer les esprits.

L’un des députés élus lors des législatives de novembre 2007 a en effet pour suppléante une Danoise d’origine palestinienne qui est voilée, et entend paraître voilée au parlement lorsqu’elle remplacera le député.

Le débat a été relancé ces derniers jours avec tellement de force par le Parti du peuple danois (PPD, extrême droite), allié parlementaire du gouvernement libéral-conservateur, que le Premier ministre s’est senti obligé d’y répondre.

« C’est le parlement qui décide des règles vestimentaires, et si certaines montent à la tribune avec un foulard (islamique), je ne quitterai pas la salle », a déclaré Anders Fogh Rasmussen lors d’un point de presse.

Il a indiqué cependant que « ce serait bénéfique pour la société danoise si l’espace public était exempt d’une partie des manifestations religieuses ».

Soeren Espersen du PPD s’est déclaré contre la présence éventuelle à la tribune du parlement de cette Danoise d’origine palestinienne, Asmaa Abdol-Hamid.

Celle-ci est suppléante d’un député de La Liste de l’unité (extrême gauche, opposition), Johanne Schmidt-Nielsen, qui a l’habitude de recourir à des suppléants lors de la législature.

L’année dernière, le PPD avait souhaité une interdiction totale du voile dans la société danoise. Et un de ses représentants, Soeren Krarup, avait comparé le foulard islamique à la croix gammée nazie.

« Le foulard (islamique) est un symbole totalitaire qui est à comparer avec les symboles que nous connaissons tels que la croix gammée du nazisme », avait-il alors déclaré au parlement.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.