lundi , 20 novembre 2017
Home / Actualité / L’Allemagne envisage d’introduire des cours de religion islamique à l’école

L’Allemagne envisage d’introduire des cours de religion islamique à l’école

BERLIN (AFP) – Le ministre allemand de l’Intérieur Wolfgang Schäuble a proposé jeudi d’introduire des cours de religion islamique dans les écoles pour faire rempart à la radicalisation des musulmans.

 

« Nous recourons à tous les moyens contre les prédicateurs de la haine. Avec des cours de religion islamique, nous leurs faisons pour ainsi dire concurrence, » dit le ministre dans une interview au journal en ligne du quotidien Sueddeutsche Zeitung publiée jeudi.

 

« Car, si nous envoyons les enfants à des cours de religion dans des écoles d’Etat, cela nous conduira à un changement de l’exercice de la religion dans les mosquées, » estime le ministre conservateur.

 

Ces cours devront être donnés en allemand, a-t-il dit dans une autre interview.

 

Cette proposition s’inscrit dans le cadre de la troisième Conférence sur l’islam qui se tenait jeudi à Berlin, une initiative lancée en septembre 2006 par les pouvoirs public et les communautés musulmanes dans le but de jeter les bases d’un processus de dialogue.

 

En Allemagne, la constitution garantit le droit d’organiser des cours de religion dans les écoles, qui sont des « matières officielles ». Le contenu doit être déterminé « en concordance avec les principes des communautés religieuses »: catholique, protestante et juives pour le moment.

 

M. Schäuble a préconisé « un partenariat » entre les établissement publics et « des communautés religieuses reconnues » pour s’entendre sur la formation et le travail des professeurs de religion islamique.

 

Le Conseil de coordination des musulmans, qui chapeaute les quatres organisations musulmanes majeures du pays, a qualifié de « progrès énorme » le projet. « Les musulmans demandent depuis les années 80 cette contribution efficace à l’intégration de leurs enfants et de leur identité », a dit son porte-parole Bekir Alboga à la radio SWR.

 

« Il est dans notre intérêt commun qu’un tel enseignement permette aux écolières et écoliers musulmans d’être capables de juger leur propre religion et d’avoir des connaissances sur d’autres religions, » a salué le président de l’Eglise évangélique, l’évêque Wolfgang Huber.

 

Wolfgang Schäuble a fait de l’intégration en Allemagne des quelques 3,4 millions de musulmans, pour la plupart d’origine turque, et de la lutte contre leur radicalisation religieuse son cheval de bataille.

 

Certains établissements allemands ont déjà introduit des cours de « sciences d’information sur l’islam » non confessionnel. Hors d’Allemagne, des cours de religion islamique existent notamment dans les écoles autrichiennes.

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.