lundi , 16 octobre 2017
Home / Actualité / La Haye incitera les administrations et les écoles à interdire la burqa

La Haye incitera les administrations et les écoles à interdire la burqa

Burqua1_1.jpgLA HAYE (AFP) – Le gouvernement néerlandais n’interdira pas la burqa par une loi comme le lui ont demandé une majorité de parlementaires, mais incitera les écoles, les administrations et les transports publics à le faire dans leurs règlements internes, a déclaré la ministre de l’Intérieur vendredi.
« Ces institutions disposent déjà des instruments légaux pour l’interdire, donc une nouvelle loi n’est pas nécessaire », a expliqué la ministre, Guusje Ter Horst, à l’issue du conseil des ministres hebdomadaire. « Nous n’interdirons rien, mais selon nous, ces institutions estiment elles aussi » que le port de la burqa « n’est pas souhaitable », a-t-elle poursuivi. Malgré les motions votées au parlement néerlandais et les critiques de certains députés, le gouvernement est réticent à interdire ce vêtement islamiste qui couvre le corps entier de la femme et masque son visage à l’exception des yeux, craignant que ce soit contraire aux principes constitutionnels de liberté de religion et d’égalité des droits.
« Le gouvernement considère le port de vêtements qui couvrent le visage comme indésirable », ont déclaré les ministres dans un communiqué publié vendredi soir. « En même temps », ajoute le communiqué, « porter des voiles islamiques couvrant le visage, comme une burqa ou un niqab, est une expression religieuse, et la liberté de religion ne peut être limitée que dans des circonstances très particulières et spécifiques ».
Mme Ter Horst contactera les administrations, écoles et transports publics pour qu’ils incluent dans leurs règlements internes une interdiction des pièces de vêtements couvrant le visage (voiles, passe-montagne, casques, etc.). Elle a assuré que le gouvernement le leur imposerait légalement si cette demande n’était pas honorée.
Le gouvernement estime que les administrations publiques doivent inclure dans leurs contrats avec leurs employés une clause interdisant de porter des vêtements couvrant le visage. Selon la presse néerlandaise, environ 150 femmes –sur une population de 16 millions d’habitants– portent la burqa aux Pays-Bas. Les entreprises de transports publics ont déjà indiqué qu’elles n’envisageaient pas de modifier leurs règlements internes, estimant qu’une interdiction de ces vêtements « ne fonctionnera pas et n’est pas nécessaire ».
En octobre 2005, le parlement néerlandais avait voté en faveur d’une motion déposée par le député d’extrême droite Geert Wilders, qui proposait l’interdiction du port de la burqa dans les lieux publics.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.