vendredi , 20 septembre 2019
Home / Actualité / TPI: Témoignage à Sarajevo d’un ancien moujahid dans le procès Delic

TPI: Témoignage à Sarajevo d’un ancien moujahid dans le procès Delic

Ayman_Awad_1.jpgSARAJEVO, 8 fév 2008 (AFP) – Un ancien moujahid, Ayman Awad a commencé à témoigner vendredi dans le cadre du procès de l’ancien chef d’état-major de l’armée des musulmans de Bosnie, Rasim Delic, inculpé de crimes de guerre par le Tribunal pénal international (TPI) pour l’ex-Yougoslavie.
Il s’agit de la seconde audience d’un procès du TPI qui ne se déroule pas à son siège de La Haye, au Pays-Bas. Cette audience se déroule sous l’autorité du TPI et devait durer quatre jours.
D’origine syrienne, Ayman Awad devrait répondre notamment en relation avec un enregistrement audio récemment découvert, contenant le discours en 1996 de Delic lors d’une cérémonie d’adieu à des combattants islamistes ayant lutté aux côtés des musulmans de Bosnie durant la guerre intercommunautaire de 1992-1995.

Awad avait été membre de l’unité « El Moujahid », qui s’était bâtie une réputation sanguinaire en raison de crimes horribles commis par ses combattants, y compris devant des caméras. Sur les 1.700 membres de cette unité, au moins 500 étaient des volontairesislamistes étrangers, dont Ayman Awad. Nombre d’entre eux ont obtenu la nationalité bosniaque.

Quelque 500 personnes, dont Ayman Awad, ont été déchues de leur nationalité bosniaque, depuis la mise en place en 2006 en Bosnie, sous la pression de la communauté internationale, d’une commission gouvernementale chargée d’étudier les cas de quelque 1.500 dossiers suspects. Rasim Delic répond de quatre chefs d’inculpation pour n’avoir pas empêché et puni des crimes de guerre contre des Serbes et des Croates qui auraient été commis par des membres de « El Moujahid ». Son procès a débuté le 9 juillet.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Belgique: L’Institut de promotion des formations sur l’islam peut débuter ses travaux

(Metro Blegique 31/08/17)La composition du Comité de direction de l’Institut de promotion des formations sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.