lundi , 20 novembre 2017
Home / Non class / Irak: un imam chiite arrêté dans une mosquée contrôlée par les sadristes

Irak: un imam chiite arrêté dans une mosquée contrôlée par les sadristes

DIWANIYAH (Irak) (AFP) –L’imam de la plus importante mosquée chiite de Diwaniyah, au sud de Bagdad, a été arrêté par les forces de sécurité irakiennes, a déclaré samedi un responsable local, déclenchant un nouveau différend entre les deux principaux mouvements chiites.

Le cheikh Husseïn al-Karbalaï, imam de la mosquée Imam Ali, contrôlée par le mouvement du leader radical Moqtada Sadr, a été arrêté vendredi pendant la grande prière, a déclaré un responsable du gouvernement local de la province de Diwaniyah, dont la capitale porte le même nom.

« Les forces irakiennes l’ont arrêté alors qu’il prêchait contre le gouvernement. Selon la loi, toute personne usant d’un langage grossier contre le gouvernement peut être arrêtée », a souligné le responsable local.

Cette arrestation a relancé la rivalité entre le mouvement sadriste et le Conseil suprême islamique d’Irak (CSII), d’Abdel Aziz al-Hakim, principal soutien du Premier ministre Nouri al-Maliki.

Les sadristes ont accusé le CSII d’arrêter le cheikh Karbalaï pour les affaiblir à l’approche d’élections provinciales cruciales en octobre.

Le mouvement de Moqtada Sadr avait annoncé qu’il ne participerait pas au scrutin mais qu’il soutiendrait des candidats « indépendants ».

Des élections provinciales, dont le principe est soutenu par Washington, sont prévues le 1er octobre mais pourraient, selon l’armée américaine, être repoussées à novembre.

Le scrutin, organisé dans les 18 provinces irakiennes, doit désigner les responsables des institutions locales, qui ont des pouvoirs étendus dans le cadre de la décentralisation voulue pour l’Irak.

La province de Diwaniyah est actuellement contrôlée par le CSII.

« Ce qui s’est passé à Diwaniyah est fâcheux. Les leaders du CSII essaient d’éliminer les sadristes avant les élections », a critiqué Salah al-Obeïdi, porte-parole de Moqtada Sadr, depuis la ville sainte de Najaf.

« Les forces de sécurité ont lancé l’assaut de la mosquée pendant la prière, ont frappé l’imam et blessé 25 personnes sans aucune justification », a estimé M. Obeïdi.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.