lundi , 25 septembre 2017
Home / Actualité / GB: plainte pour discrimination raciale contre une école juive de Londres

GB: plainte pour discrimination raciale contre une école juive de Londres

LONDRES (AFP) – La Haute Cour de Londres a entendu mardi une plainte pour discrimination raciale déposée à l’encontre d’une école juive de Londres, accusée d’avoir refusé d’admettre un enfant de 11 ans parce que sa mère n’est pas née juive.

L’avocate de la famille de l’enfant a demandé à la Cour de statuer sur le fait que la politique d’admission de la Jewish Free School, une école financée par des fonds publics dans le nord-ouest de la capitale, était illégale car basée sur « l’origine ethnique » plutôt que sur la foi.

Dinah Rose a expliqué que l’école jouissait d’une excellente réputation et que, ne pouvant accueillir tous les candidats, elle devait procéder à une sélection.

Mais selon l’avocate, elle accorde sa préférence à ceux dont le « statut juif » est reconnu par l’United Synagogue, un mouvement orthodoxe, principal groupe au sein de la communauté juive britannique.

Dans la tradition judaïque, est considéré juif celui qui est né de mère juive ou est converti en accord avec la Loi juive.

Or dans le cas présent, l’United Synagogue, tout en admettant que le père de l’enfant était juif, n’a pas reconnu la judaïté de la mère, qui s’était convertie du catholicisme avant la naissance de son fils mais sans embrasser la tradition juive orthodoxe.

Le couple, aujourd’hui divorcé, appartient au mouvement Massorti, un courant traditionnel mais progressiste.

Le refus de l’école a laissé le père de l’enfant « consterné » et relève de la discrimination raciale car elle s’est prononcée en fonction de critères « non basés sur la foi mais entièrement ou partiellement sur l’origine ethnique », a plaidé Me Rose.

Cette pratique a amené l’école à accepter d’autres enfants, même s’ils étaient des « athées convaincus », mais dont la mère était juive, a-t-elle ajouté.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.