vendredi , 15 décembre 2017
Home / A La Une / Gaza: deux fillettes tuées dans un raid aérien israélien

Gaza: deux fillettes tuées dans un raid aérien israélien

Gaza2_1.jpg(AFP)- Deux soeurs, âgées de 4 et 11 ans, ont été tuées mardi dans un raid aérien israélien dans la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales palestiniennes.

Lama et Haya Hamdan ont péri dans l’attaque qui a visé une charrette tirée par un âne à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ont précisé ces sources.

Dans le secteur de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, un Palestinien a été tué et deux autres blessés dans un raid aérien contre une position de la police du Hamas, selon les mêmes sources.

Au moins 360 Palestiniens, en majorité des membres du Hamas mais aussi plus de 50 civils, ont été tués depuis samedi dans l’offensive aérienne israélienne contre le mouvement islamiste à Gaza.

Dimanche soir, cinq soeurs d’une même famille ont été tuées lorsque une mosquée s’est effondrée sur leur maison à la suite d’un raid israélien.

—————————————————————————

GAZA (Reuters) – Israël a rejeté l’idée d’une trêve dans la bande de Gaza et s’est dit prêt à mener de « longues semaines d’action » contre le Hamas alors que l’offensive aérienne contre le territoire palestinien entrait dans sa quatrième journée.

Des véhicules blindés et des soldats ont été massés le long de la frontière, laissant présager une possible intervention terrestre de l’armée israélienne.

Dans le même temps, les frappes aériennes contre les cibles du Hamas se sont poursuivies, tuant 12 Palestiniens, dont deux fillettes de 10 et 12 ans dans la ville de Beit Hanoun située dans le nord de la bande de Gaza.

Selon des responsables médicaux, les raids de l’aviation ont fait au moins 347 morts et plus de 800 blessés tandis que l’agence de l’Onu pour les réfugiés palestiniens faisait état de 62 morts parmi la population civile.

Ces nouvelles frappes aériennes interviennent quelques heures après des tirs de roquettes par des militants gazaouis qui ont tué un soldat israélien près de la frontière et un civil dans la ville d’Ashdod.

A six semaines des élections législatives qui devraient, selon les sondages, voir la victoire du Likoud (droite), le gouvernement affirme que l’objectif de cette offensive reste de faire cesser les tirs contre le territoire israélien.

« Il n’y a pas de place pour une trêve », a affirmé le ministre de l’Intérieur, Meir Sheetrit, sur Radio Israël. « L’armée israélienne ne doit pas interrompre cette opération avant d’avoir brisé la volonté des Palestiniens du Hamas de continuer à prendre Israël pour cible. »

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.