mardi , 20 février 2018
Home / Actualité / France / Presse gratuite: 3 mois ferme pour provocation à la discrimination raciale

France / Presse gratuite: 3 mois ferme pour provocation à la discrimination raciale

musulmans_1.jpgTOULOUSE (AFP) –Le directeur de publication d’un gratuit distribué dans le grand sud-ouest, « Sud journal », a été condamné vendredi à Toulouse à trois mois de prison pour « provocation à la discrimination raciale », « une décision rare » selon les avocats des parties civiles.

Un mandat d’arrêt va être délivré par le parquet à l’encontre du directeur de la publication, Rodolphe Crevelle, absent au délibéré devant le tribunal correctionnel, et déjà condamné à sept reprises pour des faits similaires.

M. Crevelle a en outre été condamné à verser les sommes de 1.500 euros de dommages et intérêts aux associations qui se sont portées parties civiles, dont la Licra, le Mrap, la LDH et Stop racisme.

Le procureur de la République avait réclamé quatre mois d’emprisonnement au cours de son réquisitoire, estimant que M. Crevelle avait « la volonté de désigner la population musulmane comme violente et dangereuse ».

Dans un article intitulé « Mon voisin est une mosquée », signé « Benoît Seyse », et paru dans l’édition du 6 octobre 2006 du gratuit distribué notamment dans l’Aude, l’Ariège et la Haute-Garonne, Rodolphe Crevelle « présente les musulmans comme des délinquants, des mauvais voisins et des gens violents », avait expliqué à l’audience Me Pascal Nakache, avocat de la Ligue des droits de l’homme.

Me Ludovic Rivière, avocat de Stop racisme, association qui avait saisi le juge d’instruction après la lecture de cet article, s’est déclaré « satisfait qu’une condamnation ferme ait été prononcée pour ces faits qui troublent la paix sociale en pointant injustement les musulmans dans leur ensemble ».

« Si les associations antiracistes respectent la liberté d’expression et la libre critique des religions, il n’est pas admissible », selon Me Rivière, « que les musulmans eux-mêmes soient l’objet d’insultes par voie de presse ».

« C’est une victoire symbolique contre le racisme ordinaire », s’est satisfait un autre avocat de Stop racisme, Me Bruno Mathieu, indiquant que les dommages et intérêts « seront reversés à la lutte antiraciste ».

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.