mercredi , 23 mai 2018
Home / Actualité / Caricatures/Danemark: Arla Foods de nouveau victime de boycott

Caricatures/Danemark: Arla Foods de nouveau victime de boycott

Arla_Foods_1.jpgCOPENHAGUE (AFP) –Le groupe suédo-danois de produits laitiers Arla Foods est de nouveau frappé par le boycott de ses produits au Moyen-Orient en réaction à la publication de caricatures de Mahomet dans la presse danoise, a indiqué lundi un porte-parole d’Arla.

« Nous sommes actuellement au point où notre chiffre d’affaires est seulement à la moitié du niveau que nous avions prévu pour cette année » dans cette région, a indiqué à l’AFP Theis Broegger.

Sur l’année, si ce niveau se maintenait, la perte s’élèverait à 1,3 milliard de couronnes danoises (174,28 millions d’euros), a-t-il précisé, « mais nous ne nous attendons pas à ce que cela se poursuive toute l’année ».

Les consommateurs dans les pays musulmans ont décidé de boycotter les produits Arla en réaction à la publication par 17 journaux danois, en février, d’une caricature du prophète Mahomet réalisée par un dessinateur danois.

Le dessin en question –la tête du Prophète coiffée d’un turban en forme de bombe à la mèche allumée– est l’une des 12 caricatures de Mahomet dont la publication avait provoqué une vague de colère et de violences dans le monde musulman en janvier et février 2006.

Arla Foods avait déjà été victime alors d’un boycott de ses produits au Moyen-Orient et avait essuyé une perte d’environ 450 millions de couronnes en 2006, selon M. Broegger.

Selon le porte-parole, Arla Foods est non seulement l’une des sociétés danoises les plus visibles dans cette région, mais aussi celle qui a le contact le plus direct avec les consommateurs.

« Nous sommes en première ligne, les consommateurs peuvent s’exprimer » en choisissant ou pas d’acheter les produits Arla, qui exporte avant tout du fromage, du beurre et du lait en poudre.

« En 2006, nos ventes s’étaient complètement arrêtées. Cette fois-ci, c’est différent, nous continuons à vendre mais nous ressentons un impact, c’est sérieux pour nous », a-t-il relevé, ajoutant craindre que ce nouveau boycott ne soit plus long qu’en 2006.

L’Arabie Saoudite, le plus important marché d’Arla Foods au Moyen-Orient, est « l’un des pays où nous sommes les plus touchés actuellement », a-t-il précisé.

Arla Foods, qui exporte vers une centaine de pays, réalise 73% de son chiffre d’affaires sur son marché intérieur, au Danemark et en Suède ainsi qu’en Grande-Bretagne, où il a des usines.

Selon l’agence de presse danoise Ritzau, un autre producteur danois de produits laitiers, Saedager, est lui aussi frappé par un boycott de ses produits au Moyen-Orient. Ses ventes dans la région sont au point mort d’après le président de son conseil d’administration, Niels Bruun.

Lors de la crise de 2006, Saedager avait vu son chiffre d’affaires au Moyen-Orient plonger de 70%, selon l’agence Ritzau.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.