lundi , 28 mai 2018
Home / Actualité / Caricatures: manifestation de musulmans à Copenhague

Caricatures: manifestation de musulmans à Copenhague

Caricatures_1.jpgCOPENHAGUE (AFP) – Des centaines de musulmans ont manifesté vendredi après-midi devant le siège du parlement à Copenhague pour protester contre la reproduction dans la presse danoise d’une caricature du prophète Mahomet le mois dernier.

Les manifestants, portant des pancartes avec l’inscription « Oui à la liberté (d’expression) qui n’appelle pas à la haine et au mépris » ou encore « Pourquoi les Danois respectent les autres religions et pas l’islam », ont appelé au respect de leur foi et de leur prophète.

Certains d’entre eux distribuaient des tracts demandant « si c’est dans l’intérêt du Danemark et des Danois qu’un tel conflit surgisse ». « La réponse est non » affirme le texte, constatant que « provoquer les musulmans sape les efforts d’intégration ».

La manifestation organisée à l’initiative d’un groupe appelé Musulmans du Danemark, surveillée discrètement par la police, s’est déroulée sans incidents. Seul un député de la Liste de l’Unité (extrême gauche), Frank Aaen, s’y était joint, apparemment l’unique danois de souche.

Dix-sept journaux danois ont publié à la mi-février, au nom de la liberté d’expression et en signe de solidarité, une caricature du prophète Mahomet réalisée par un dessinateur visé par un projet d’attentat déjoué par la police.

Le dessin en question –la tête du prophète coiffée d’un turban en forme de bombe à la mèche allumée– est l’une des 12 caricatures de Mahomet dont la publication par un journal danois avait provoqué une vague de protestations et de violences dans le monde musulman en janvier et février 2006.

Le Danemark compte environ 200.000 personnes de confession musulmane, correspondant à quelque 3,5% de la population.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.