lundi , 21 août 2017
Home / A La Une / 30 ans après, l’Iran affirme que la révolution dépasse ses frontières

30 ans après, l’Iran affirme que la révolution dépasse ses frontières

Iran_1_1.jpg(AFP)- 01/02/2009- Les dirigeants iraniens ont rendu hommage samedi au fondateur de la République islamique, l’imam Khomeiny, à l’occasion du coup d’envoi du 30e anniversaire d’une révolution dont ils ont affirmé qu’elle dépassait les frontières du pays.

« Trente ans plus tard, la révolution est toujours vivante et vivace », a déclaré le président Mahmoud Ahmadinejad en se recueillant sur la tombe du fondateur de la République islamique.

« Nous sommes toujours au début du chemin et des évolutions plus grandes sont à venir. Cette révolution va se poursuivre grâce à Dieu jusqu’à l’instauration de la justice », a-t-il ajouté.

« Bien que cette révolution ait eu lieu en Iran, elle n’est pas limitée aux frontières iraniennes », a-t-il ajouté.

Le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, le président Ahmadinejad et ses ministres ainsi que des responsables militaires ont assisté dans la matinée aux cérémonies au mausolée de l’imam Khomeiny, dans le sud de la capitale.

Tous les ans, pour marquer l’arrivée de l’imam en Iran après 15 ans d’exil, toutes les cloches des écoles, trains et bateaux, sonnent à 09H33 précises (06H03 GMT).

Les célébrations durent 10 jours et se terminent le 10 février avec l’anniversaire de la chute du régime du Chah, parti en exil deux semaines avant le retour de l’imam Khomeiny.

Le mausolée a été décoré d’une immense photo du fondateur de la République islamique au jour de son retour en Iran, alors âgé de 76 ans, en train de descendre d’un avion d’Air France, aidé par un membre de l’équipage.

Des photographies de l’ayatollah Ali Khamenei et du président Ahmadinejad ont été également accrochées.

« La révolution islamique est le résultat des sacrifices des martyrs », pouvait-on lire sur une banderole, reprenant une phrase de l’imam Khomeiny.

« Nous défendrons les principes et l’héritage de l’imam Khomeiny », pouvait-on lire sur une autre banderole, reprenant une phrase de l’actuel guide suprême Khamenei, qui a succédé au fondateur du régime après sa mort en 1989.

La cérémonie a été marquée par des slogans contre les Etats-Unis et Israël et des slogans pour condamner la récente attaque de l’Etat hébreu contre Gaza.

« Grâce à l’islam, nous avons vu la victoire à Gaza et au Liban« , a déclaré Hassan Khomeiny, le petit-fils du fondateur de la révolution, dont les propos ont été accueillis par des slogans « mort à l’Amérique », « mort à Israël ».

« Les Iraniens sont fiers car Khomeiny était le porte-drapeau du réveil islamique dans le monde », a-t-il ajouté.

L’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani a déclaré pour sa part que « les habitants de Gaza et le Hezbollah (libanais) ont défait l’armée du régime sioniste grâce à l’influence effective de l’Iran ».

« L’Iran poursuit le chemin tracé par l’imam sauf dans le domaine économique et culturel », a déclaré à l’AFP une Iranienne, Mme Fattahi, qui assistait aux cérémonies.

Cette année, les célébrations ont lieu quatre mois avant la présidentielle du 12 juin où le président Ahmadinejad doit remettre en jeu son fauteuil.

Elles se déroulent également alors que le nouveau président américain Barack Obama, dont le prédécesseur a toujours refusé de renoncer à l’option militaire contre l’Iran dans le cadre du conflit sur le nucléaire, a promis une nouvelle approche diplomatique fondée sur la volonté de dialoguer directement et respectueusement avec Téhéran.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.