samedi , 17 novembre 2018
Home / USA: Obama tente de rebondir sur les sous-entendus sur ses liens avec l’islam

USA: Obama tente de rebondir sur les sous-entendus sur ses liens avec l’islam

Barack ObamaWASHINGTON (AFP) – Le candidat démocrate à la présidentielle démocrate a tenté vendredi de tourner à son avantage les rumeurs persistantes qui le dépeignent comme le candidat de choix des islamistes,alors qu’il est un chrétien pratiquant.

Le deuxième prénom de M. Obama (Hussein), le fait que son père kényan étaitmusulman, tout comme son beau-père indonésien, et qu’il ait vécu sa petite enfance en Indonésie, un pays majoritairement musulman, alimentent sans relâche certains sites internet, qui s’interrogent sur sa qualification pour lutter contre le terrorisme islamique.
Le mois dernier, un collaborateur de l’équipe de campagne de sa rivale Hillary Clinton a été licencié pour avoir distribué des tracts sur ce thème. Mais plus récemment, c’est un ancien sénateur démocrate respecté, Bob Kerrey, qui a relancé la controverse: « ça me plait qu’il s’appelle Barack Hussein Obama, que son père et sa grand-mère paternelle soient musulmans – il y a un milliard de musulmans sur Terre, et je crois que cette expérience est très importante », a-t-il dit cette semaine au Washington Post.
Un peu plus tard, sur CNN, M. Kerrey s’est étonné que des gens réagissent comme si Barack Obama était un candidat infiltré par des militants islamiques, évoquant le film « Un crime dans la tête » (1962), où un soldat américain a été conditionné pour assassiner le président des Etats-Unis. Le fait que M. Kerrey lâche ces commentaires au moment même où il s’engageait pour Mme Clinton a rendu furieux les pro-Obama.
Mais M. Obama a au contraire affiché son calme: « je ne crois pas que Bob Kerrey ait voulu m’insulter », a-t-il assuré vendredi sur la chaîne de télévision NBC. « Bob a lui-même souligné qu’il avait été cité hors contexte, et (relevé) qu’en fait il expliquait qu’il me trouvait qualifié, et que l’expérience que j’ai eue hors de nos frontières (..) me permettrait d’être un meilleur commandant-en-chef », a ajouté M. Obama.
M. Obama a expliqué dans ses livres qu’il n’avait pas été élevé dans la religion. Il s’est fait baptiser à l’âge adulte, et féquente régulièrement une paroisse protestante de Chicago avec sa famille.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.