lundi , 28 mai 2018
Home / Actualité / Une musulmane poursuit un bar voulant ses serveuses en robe sexy (presse)

Une musulmane poursuit un bar voulant ses serveuses en robe sexy (presse)

Lemes_1.jpgLONDRES (AFP) -Une serveuse bosniaque musulmane réclame des dédommagements à un bar pour lequel elle travaillait, alléguant que ses patrons l’ont licenciée parce qu’elle refusait de porter une robe rouge sexy, ont rapporté des médias britanniques jeudi.

Fata Lemes, 33 ans, a expliqué au tribunal des Prud’hommes de Londres qu’elle s’était sentie contrainte à porter cette robe rouge sans manche, au large décolleté et au dos nu, et considérait que le Rocket bar, où elle travaillait, était géré comme un « bordel ».

Mlle Lemes, qui réclame 20.000 livres (21.250 euros) de compensations à ses employeurs a expliqué, selon le Daily telegraph, que la robe « ne cachait rien ».

« C’était indécent. Si on porte cette robe cela revient à être nue ». « J’ai été élevée comme une musulmane et je ne suis pas habituée à porter des vêtements aussi sexy », a-t-elle ajouté.

Selon les médias britanniques, la jeune femme avait commencé à travailler dans ce bar de Mayfair, quartier cossu de Londres, en mai en portant des vêtements discrets, larges et de couleur noire, mais au bout d’une semaine on lui a demandé de porter cette robe.

Elle a refusé de la porter après l’avoir essayée et dit avoir été licenciée immédiatement.

La société Spring and Greene, qui possède le Rocket bar, a rejeté ces affirmations et observé que deux autres serveuses portaient la robe en question qui leur donnait un look « estival ».

La compagnie a aussi souligné que la couleur de la robe était assortie à la couleur du bar. Le tribunal des Prud’hommes devrait prononcer son jugement dans cette affaire l’année prochaine.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.