mardi , 30 mai 2017
Home / A La Une / Un livre dévoile la face cachée des Frères musulmans en Egypte

Un livre dévoile la face cachée des Frères musulmans en Egypte

freres-musulmans1LE CAIRE (Reuters 5/03/13) – Un ouvrage dénonçant les Frères musulmans comme une organisation sectaire qui tente de dissimuler son extrémisme religieux s’arrache en Egypte depuis sa publication en novembre.

L’auteur, Tharouat al Khirbaoui, est un ancien avocat qui a été exclu de la confrérie islamiste il y a une dizaine d’années en raison, explique-t-il, de ses positions en désaccord avec la ligne officielle.

L’ouvrage, intitulé « Secret du temple », en est déjà à sa douzième édition et connaît un succès populaire, témoin de la soif des Egyptiens d’en savoir plus sur cette organisation dont le candidat Mohamed Morsi a remporté l’élection présidentielle en juin.

La confrérie, contrainte à la clandestinité pendant les trente années du règne d’Hosni Moubarak, a dénoncé l’ouvrage comme faisant partie d’une campagne de calomnie à son encontre.

Khirbaoui explique que son ambition est de dévoiler au grand jour le système dictatorial et l’extrémisme qui règnent au sein d’une institution qui a su s’organiser en secret pendant des décennies et devenir la force politique dominante après la « révolution du Nil ».

« Je voulais que les gens se rendent compte de la réalité à propos des Frères musulmans », a confié Khirbaoui dans un entretien accordé à Reuters.

L’auteur raconte qu’il avait subi en 2001 des sanctions disciplinaires infligées par un tribunal de la confrérie pour avoir publié trois articles lui reprochant de ne pas avoir essayé de se rapprocher d’autres formations de l’opposition.

« Les Frères ignorent la vertu des divergences d’opinions », juge l’écrivain.

Le succès de l’ouvrage s’explique par le sentiment largement répandu dans la population que les Frères musulmans cherchent à concentrer les pouvoirs entre leurs mains et à imposer une nouvelle autocratie islamiste.

Ce sentiment a été conforté par la décision du président Morsi d’écarter du pouvoir les généraux et d’élargir par décret le champ de ses compétences à la fin de l’année dernière.

L’INFLUENCE DU PENSEUR RADICAL SAÏD KOUTB

Dans le livre, Khirbaoui dresse un portrait de Mohamed Morsi et du petit groupe d’hommes dirigeant la confrérie en insistant sur leur admiration pour l’idéologue Saïd Koutb exécuté en 1966 pour avoir voulu assassiner Gamal Abdel Nasser.

Koutb, qui dirigea la confrérie, est à l’origine de théories parmi les plus radicales jamais formulées dans l’islam politique.

Dans l’un de ses travaux, dont certains furent écrits en détention, le penseur se livre à une apologie de la violence comme instrument du changement.

Dans un entretien filmé, enregistré en 2009 et diffusé sur le site de partage YouTube, Morsi estime que Koutb a « offert la véritable vision de l’islam » qu’il cherchait.

Pour les spécialistes de la question, il est évident que Koutb, auteur de nombreux écrits sur sa religion, a fortement influencé les actuels dirigeants de l’organisation.

« Vouloir donner le sentiment que Morsi est ‘koutbiste’ est une exagération », affirme Khalil al Anani, spécialiste des mouvements islamistes.

« Oui, ils sont influencés par lui en ce qui concerne la pureté des idées mais pas en ce qui concerne la violence et la dénonciation des hérétiques », ajoute-t-il.

Les soupçons qui pèsent sur les Frères pourraient compliquer leur tâche lors des prochaines élections parlementaires qui débutent en avril après la dissolution de l’assemblée dans laquelle ils possédaient la majorité fin 2011.

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

3 comments

  1. Just a few troubling remarks I’m still wrestling with. :

    What to think about the f.e. recent new Fundamental Basic Lawcode adopted in Egypt, For to day application but… which should expressively remain for their application in accordance with Sharia principles, defined clearly in their full traditional dogmatic Sunni scope in this document , to be solely judged by the Islamic university Al-Azhar) in Cairo???? A striking example of modern application of the traditional Taqiyia ( misleading concept)????
    In the mean time ,with nowadays a mixed population, how can one uphold a system , f.e; in Egypt, without going to the dhimmi system, which was in fact a non guaranteed right to live it’s own and communal life under his own religious rules, against payment and acceptance of quite a lot of discrimination.( for non Muslims of course excluding verbally agnostics, heathen, who were and are still left non existent.)) Not to forget the non believers, category absent in the old days but getting stronger in number and completely ignored in this new Basic Statute Law.?

    A striking element , that is generally nowhere contested in the Muslim world, is the fact of the very radical change from a case law to a statute law( putting Islamic law in danger of losing the flexibility typical of case law ). This is also very remarkably accepted by the Muslimbrothers with their newly Fundamental Statute Law.

    A discussions on this topic with fundamentalists or Academical trained people working at Muslim Universities or at departments sponsored by the classical traditionalist Muslim states – is a waste of time as they stick to the traditional formulated dogmas on this topic, refuting all Western academical research results as anti Muslim propaganda.. Unfortunately even the western academical circles are not free from dogmatic point of views. A critical sense that should accompany all results of study and research is sometimes difficult to sense through the papers and arguments. Fundamentalist oriented researchers( religious as well as atheistic oriented, seem only to be interested to proof beyond doubt their dogmas refuting automatically any other point of view.
    It is typical that a more a less reliable source of basic information: Wikipedia is rarely consulted before entering into a discussion.
    To consult also :
    Islamic Law and the transfer of European Law by Richard Potz ( EGO ( European History Online
    Shari’s ; : Wikepedia

  2. If your aretlcis are always this helpful, « I’ll be back. »

  3. Haha … J’aime bien recevoir des gens a dormir, ça nous motive pour enfin faire un gros ménage, qui sans ça serait sans cesse repoussé aux calendes grecques =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.