vendredi , 22 septembre 2017
Home / Un groupe allemand pour construire la grande mosquée d’Alger

Un groupe allemand pour construire la grande mosquée d’Alger

projet-mosquee-dalger.jpgALGER (AFP) – L’Algérie a choisi un groupe allemand pour construire la grande mosquée d’Alger, prévue pour être la troisième plus grande mosquée du monde après celles des lieux saints de l’islam, la Mecque et Médine, a annoncé jeudi l’Agence nationale chargée de sa réalisation.
Ce méga-projet, dont le coût total pourrait avoisiner 3 milliards de dollars selon des experts, a été confié à un groupe allemand constitué de « KSP-Engel und Zimmermann GmBH », « Krebs und Kiefer international GmBH & Co » et « Krebs und Kiefer & Partners International SARL », selon un communiqué de l’Agence.
Le lauréat allemand d’un concours d’architecture organisé par l’Agence a surclassé notamment le groupe français Architecture-Studio et le groupe franco-britannique ATPS/Atkins (franco-britannique). 17 bureaux d’études avaient soumissionné pour ce projet. L’ouverture des plis financiers avait eu lieu fin octobre.
Selon ce projet, qui fait partie des projets présidentiels, la grande mosquée d’Alger aura le minaret le plus haut du monde, culminant à 300 mètres. Selon le cahier des charges, elle sera édifiée sur une assiette foncière de 20 hectares, dans l’axe de la baie d’Alger, et disposera d’une salle de prière de 40.000 places et d’une esplanade pouvant accueillir jusqu’à 80.000 fidèles.
Le complexe religieux disposera par ailleurs d’une salle de conférences, d’un musée d’art et d’histoire islamiques, d’un centre de recherches sur l’histoire de l’Algérie, de locaux commerciaux, d’un restaurant et d’une maison du Coran d’une capacité d’accueil de 300 étudiants du niveau supérieur. Alger compte trois grandes mosquées « historiques »: Djamâa el-Djedid, construite en 1660, Djamâa el-Kébir, construite au XIe siècle, et la Ketchaoua, en bas de la Casbah, construite en 1794 sous les Turcs, convertie en cathédrale pendant la présence française (1830-1962) et consacrée à nouveau en lieu de culte musulman après l’indépendance.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.