lundi , 25 septembre 2017
Home / Actualité / Tunisie: réduction substantielle des peines de deux salafistes djihadistes

Tunisie: réduction substantielle des peines de deux salafistes djihadistes

Samir_Dilou_1.JPGTUNIS (AP) – La cour d’appel de Tunis a substantiellement réduit samedi les peines prononcées en première instance contre deux salafistes djihadistes, en les ramenant respectivement de 17 à 5 ans et de 20 à 2 ans d’emprisonnement, a-t-on appris auprès de l’un de leurs avocats, Me Samir Dilou.

Le premier, Yassine Sayari, 25 ans, avait été condamné en première instance pour avoir combattu dans les rangs de l’organisation « Ansar al-Islam » (« les partisans de l’islam ») dans le nord de l’Irak et également en Bosnie. Selon l’acte d’accusation, il aurait rencontré pendant son séjour irakien Abou Moussab Al-Zarkaoui. Il a été arrêté en Syrie avant d’être rapatrié en 2005.

Le deuxième, Hafedh Ek Afli, 27 ans, avait été condamné pour appartenance à une organisation terroriste, en allusion à l’ex-groupe salafiste pour la prédication et le combat algérien (GSPC), devenu la branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Il était accusé de s’être rendu dans le maquis du GSPC pour préparer des attentats en Tunisie.

Lors de son interrogatoire, il a nié ces accusations, affirmant qu’il était parti en Libye puis en Algérie pour faire du commerce, selon son avocat.

La même cour d’appel a dernièrement prononcé des réductions de peines similaires en faveur de plusieurs autres condamnés auxquels il était reproché d’avoir projeté d’aller combattre dans les rangs de l’insurrection irakienne, a relevé Me Dilou.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.