mercredi , 18 mai 2022
Home / Trois ans de prison pour avoir publié des caricatures de Mahomet au Bélarus

Trois ans de prison pour avoir publié des caricatures de Mahomet au Bélarus

MINSK (AFP) – Un journaliste a été condamné vendredi à trois ans de prison pour avoir publié des caricatures du prophète Mahomet en 2006 au Bélarus, dont les autorités ont utilisé la controverse internationale de l’époque comme un « prétexte » pour « éliminer une voix critique », a réagi l’OSCE. Alexandre Sdvijkov, 49 ans, a été reconnu coupable d' »incitation à la haine raciale ou religieuse », a précisé Alexeï Karol, rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’opposition en cause, Zgoda, aujourd’hui disparu. Alexandre Sdvijkov, qui était à l’époque rédacteur en chef adjoint de Zgoda, avait reproduit des caricatures du prophète Mahomet parues dans le quotidien danois Jyllands Posten et chargées sur l’internet.
« Les autorités bélarusses ont utilisé la controverse internationale autour des dessins comme un prétexte pour éliminer une voix critique de la scène publique » de cette ex-république soviétique, a réagi dans un communiqué le représentant pour les médias auprès de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), Miklos Haraszti.
Il a jugé « choquant » ce procès « à huis clos » et cette sentence « au-delà des limites acceptables juste pour avoir reproduit des images publiées partout ailleurs ». La mise sous presse de l’hebdomadaire incriminé avait été à l’époque interdite par le rédacteur en chef et il n’a donc jamais été mis en vente.
Mais le parquet bélarusse a ouvert le 22 février 2006 une enquête criminelle contre le journal pour incitation à la haine raciale et ethnique. Le 17 mars 2006, un tribunal bélarusse a ordonné la fermeture de Zgoda, qui a été dénoncée par l’opposition comme « politique ».

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Fermeture de la mosquée Sounna à Marseille, le « test » de la grande prière

La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a fermé pour six mois la mosquée Sounna, l’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.