mardi , 17 octobre 2017
Home / Actualité / Taslima Nasreen, réfugiée en Inde, rêve d' »une vie sans stress » (presse)

Taslima Nasreen, réfugiée en Inde, rêve d' »une vie sans stress » (presse)

taslima_nasreen.thumbnail_1.jpgNEW DELHI (AFP) – La romancière bangladaise Taslima Nasreen a fait savoir qu’elle voulait désormais avoir « une vie sans stress » et quitter l’Inde où elle s’est exilée, après avoir été menacée de mort dans son pays par des militants islamistes.

« Je dois quitter cette situation impossible. Je ne peux pas avoir de contacts avec les gens. Je ne peux pas davantage supporter ce stress, cause d’hypertension », a-t-elle dit citée par l’agence Press Trust of India (PTI).

« Je veux une vie sans stress et vivre pleinement la vie », a ajouté cette femme âgée de 45 ans qui habite à New Delhi, sous protection fédérale, en un lieu tenu secret.

Elle avait dans de précédentes déclarations affirmé que sa santé était affectée et qu’elle était « très déprimée » par sa situation, se disant virtuellement placée « en résidence surveillée ».

Détentrice d’un passeport suédois, Taslima Nasreen n’a pas révélé quelle destination elle pourrait choisir après l’Inde, assurant simplement que de nombreux pays l’avaient invitée.

Certains médias croient savoir qu’elle pourrait retourner en Suède, qui l’avait déjà accueillie en 1994, lorsqu’elle avait dû fuir le Bangladesh.

Mme Nasreen a vécu en exil entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Inde.

La romancière avait même dû fuir Calcutta en novembre 2007 après des manifestations de protestation contre des passages de son oeuvre jugés « anti-islamiques ».

Mme Nasreen a été condamnée en 2002 au Bangladesh à un an de prison pour son roman « Lajja » (« La honte ») dans lequel elle décrit la vie d’une famille hindoue persécutée par les musulmans au Bangladesh où ils sont majoritaires.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Ramadan en Tunisie : un rassemblement pour la liberté de ne pas jeûner

En plein ramadan, une manifestation lancée sur les réseaux sociaux est prévue dimanche 11 juin à Tunis pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.