vendredi , 22 juin 2018
Home / Non class / Suisse: réhabilitation de la dernière sorcière exécutée en 1782

Suisse: réhabilitation de la dernière sorcière exécutée en 1782

GENÈVE (AFP) –La dernière sorcière exécutée en Suisse en 1782 a été réhabilitée mercredi par le parlement du canton de Glaris (est), contre l’avis de l’Eglise protestante qui l’avait condamnéGENÈVE, 27 août 2008 (AFP) – Suisse: réhabilitation de la dernière sorcière exécutée en 1782

La dernière sorcière exécutée en Suisse en 1782 a été réhabilitée mercredi par le parlement du canton de Glaris (est), contre l’avis de l’Eglise protestante qui l’avait condamnée, et du parti de droite populiste UDC.

Exécutée par décapitation sur la place publique après avoir été reconnue coupable de la mort d’une fillette de huit ans, Anna Göldi a été réhabilitée 226 ans après les faits, a rapporté l’agence de presse suisse ATS.

Le parlement du canton a pris cette décision à l’unanimité et sans discussion.

En novembre 2007, l’Union démocratique du centre (UDC) s’était opposée à cette réhabilitation, de même que le gouvernement du canton de Glaris pour lequel la « sorcière avait déjà été réhabilitée dans l’esprit des gens ».

L’Eglise protestante locale, dont le Conseil avait prononcé la condamnation d’Anna Göldi en 1782, a toujours refusé d’annuler ce jugement.

A 48 ans, Anna Göldi a été décapitée pour avoir « empoisonné une fillette de huit ans en l’encorcelant » et ses restes ont été enterrés à côté de l’échafaud.

Le parlement de Glaris a reconnu que « la sorcière avait été condamnée à tort dans un procès par ailleurs illégal ».

La « sorcière continuera de vivre en tant que figure symbolique, attirant l’attention sur l’injustice », a déclaré le gouvernement du canton.

Une somme de 120.000 francs suisses (74.320 euros) sera affecté par le canton à l’organisation d’un spectacle sur la vie d’Anna Göldi, qui sera présenté en 2010.

Selon diverses recherches historiques, entre 50.000 et 100.000 personnes ont été brûlées vives en Europe sous l’accusation de sorcellerie, pour la plupart entre la fin du XVe siècle et le milieu du XVIIe. Quatre-vingt pour cent d’entre elles étaient des femmes.

e, et du parti de droite populiste UDC.

Exécutée par décapitation sur la place publique après avoir été reconnue coupable de la mort d’une fillette de huit ans, Anna Göldi a été réhabilitée 226 ans après les faits, a rapporté l’agence de presse suisse ATS.

Le parlement du canton a pris cette décision à l’unanimité et sans discussion.

En novembre 2007, l’Union démocratique du centre (UDC) s’était opposée à cette réhabilitation, de même que le gouvernement du canton de Glaris pour lequel la « sorcière avait déjà été réhabilitée dans l’esprit des gens ».

L’Eglise protestante locale, dont le Conseil avait prononcé la condamnation d’Anna Göldi en 1782, a toujours refusé d’annuler ce jugement.

A 48 ans, Anna Göldi a été décapitée pour avoir « empoisonné une fillette de huit ans en l’encorcelant » et ses restes ont été enterrés à côté de l’échafaud.

Le parlement de Glaris a reconnu que « la sorcière avait été condamnée à tort dans un procès par ailleurs illégal ».

La « sorcière continuera de vivre en tant que figure symbolique, attirant l’attention sur l’injustice », a déclaré le gouvernement du canton.

Une somme de 120.000 francs suisses (74.320 euros) sera affecté par le canton à l’organisation d’un spectacle sur la vie d’Anna Göldi, qui sera présenté en 2010.

Selon diverses recherches historiques, entre 50.000 et 100.000 personnes ont été brûlées vives en Europe sous l’accusation de sorcellerie, pour la plupart entre la fin du XVe siècle et le milieu du XVIIe. Quatre-vingt pour cent d’entre elles étaient des femmes.

About Rédaction

Check Also

How To Get Out Of Debt In 1 Year Or Less!

Don’t act so surprised, Your Highness. You weren’t on any mercy mission this time. Several …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.