jeudi , 14 décembre 2017
Home / A La Une / Somalie: le Parlement vote l’instauration de la loi coranique

Somalie: le Parlement vote l’instauration de la loi coranique

Somalie_2.jpgMOGADISCIO (AFP) – Le Parlement de transition somalien a approuvé samedi à l’unanimité à Mogadiscio le projet de loi du gouvernement instaurant la loi coranique (charia) dans le pays, en guerre civile depuis 1991, a déclaré à l’AFP le vice-président du Parlement, Osman Elmi Boqore.

« Il y a avait 340 membres du Parlement présents à la session et ils ont voté à l’unanimité pour l’instauration de la charia en Somalie », a indiqué le vice-président de l’Assemblée. Ce dernier dirigeait les débats en l’absence du président du Parlement Aden Mohamed Nur.

Le projet de loi présenté par le gouvernement « est approuvé par le Parlement (…) Nous avons un gouvernement islamique », a-t-il ajouté.

Le gouvernement s’était prononcé le 10 mars en faveur de l’instauration de la charia, réclamée par les insurgés islamistes actuellement opposés aux autorités.

Le contrôle d’une très grande partie de la Somalie échappe aux institutions de transitions somaliennes, Parlement et gouvernement.

La majorité du centre et du sud du pays est tenu par les insurgés islamistes. Le nord est divisé en deux entités autoproclamées autonomes, la région du Puntland et la « république » du Somaliland.

Le 28 février, le président nouvellement élu Sharif Cheikh Ahmed, chef des islamistes modérés, avait annoncé avoir accepté le principe de l’application de la charia et d’un « cessez-le-feu ».

Ces déclarations faisaient suite aux efforts de médiation de six dirigeants religieux d’Arabie saoudite, du Qatar, du Koweït et du Soudan, appuyés par des chefs coutumiers somaliens, visant notamment à trouver un accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et les groupes islamistes radicaux.

Le président Sharif Cheikh Ahmed a été élu par un Parlement élargi aux islamistes modérés et à des représentants de la société civile et a succédé à Abdullahi Yusuf Ahmed, poussé à la démission fin décembre, et qui était hostile à toute négociation avec les islamistes.

[ratings]

About Rédaction

Check Also

Des jihadistes peuvent gagner l’Europe sans se cacher parmi les migrants

(AFP- 24/05/15)-L’extrême droite agite le spectre de jihadistes s’infiltrant dans les embarcations de fortune chargées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.