mercredi , 17 janvier 2018
Home / Actualité / Somalie: des islamistes ordonnent aux hommes de se laisser pousser la barbe

Somalie: des islamistes ordonnent aux hommes de se laisser pousser la barbe

Somalie_1_1.jpgMOGADISCIO  (AFP) – Les islamistes shebab au pouvoir dans le sud de la Somalie ont ordonné aux hommes de se laisser pousser la barbe et de se raser la moustache, au nom d’une stricte application de la sharia, ou loi islamique, ont annoncé samedi des responsables locaux.

L’ordre, qui entrera en application trois jours après son annonce, fait suite à d’autres directives édictées par les autorités islamistes qui contrôlent Kismayo, la principale ville du sud de la Somalie, dont le port du voile pour les femmes.

« Afin d’assurer une application totale de la loi islamique dans la région, nous appelons tous les hommes à se laisser pousser la barbe et à se raser la moustache, et quiconque ignorera ou violera cette règle sera puni en conséquence », a déclaré à la presse Cheik Ibrahim, un des dirigeants des insurgés shebab du sud de la Somalie.

« Les gens ont déjà commencé à pratiquer la sharia comme les shebab l’ont ordonné, et avec cette nouvelle règle, chaque homme adulte aura à coeur de se laisser pousser la barbe pour éviter d’être puni », a commenté un habitant de Kismaio, Mohamed Sakiin, interrogé par l’AFP par téléphone.

« Si vous voulez continuer à vivre comme à l’ordinaire, vous devez leur ressembler, sinon vous courez aux devants d’ennuis », a indiqué un autre habitant, qui a requis l’anonymat pour des raisons de sécurité.

Les shebab, qui se réclament ouvertement d’Al-Qaida, contrôlent la plus grande partie du sud et du centre de la Somalie, et combattent les forces du gouvernement transitoire dans la capitale Mogadiscio.

About Rédaction

Check Also

Le recul de l’islam radical plus prioritaire que l’emploi pour les Français (sondage)

(Europe1 02/07/2017) D’après le baromètre de la transformation publié dimanche par le « JDD », le recul …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.